Menu actualité

Thématiques

Fonction publique : pas de nouvelle mesure générale sur les salaires en 2022, regrettent les syndicats

Publié le 16 septembre 2022 à 10h43 - par

Réunis jeudi 15 septembre 2022 au ministère de la Fonction publique pour dresser le bilan des mesures salariales annoncées au début de l’été, les syndicats ont regretté qu’aucune nouvelle mesure générale sur les salaires ne soit prévue d’ici la fin de l’année.

Fonction publique : pas de nouvelle mesure générale sur les salaires en 2022, regrettent les syndicats

« La sobriété ne devra pas seulement être énergétique pour les agents » mais aussi salariale, a déploré auprès de l’AFP Luc Farré, secrétaire général de l’Unsa Fonction publique. « En dépit des demandes unanimes des organisations syndicales, le Gouvernement a refusé de s’engager sur le principe d’une nouvelle mesure générale en 2022 », a affirmé dans un communiqué la CGT Fonction publique, qui appelle les agents à la grève le 29 septembre 2022.

Près de trois mois après la revalorisation de 3,5 % de la rémunération des 5,7 millions d’agents publics, l’absence de mesures générales « ne peut que susciter de la déception », juge la CFDT Fonctions publiques. « Pour autant, la porte n’est pas totalement fermée : de nouvelles discussions doivent s’engager d’ici la fin de l’année sur des mesures plus ciblées », a ajouté la secrétaire générale du syndicat Mylène Jacquot. Elle précise d’ailleurs que la CFDT « ne sera pas dans la rue » le 29 septembre 2022, contrairement à la CGT, la FSU et Solidaires.

Par ailleurs, « le ministre est prêt à ouvrir en octobre 2022 une discussion sur les conditions de travail, la qualité de vie au travail », a souligné Luc Farré. Début septembre 2022, l’entourage du ministre avait indiqué à l’AFP que ce cycle de concertations dédié « aux sujets autour de la feuille de paie » pourrait également aborder des thèmes comme l’action sociale, notamment en matière de logement, ou encore l’égalité professionnelle.

« Il y a des ouvertures sur certains sujets, mais pas ceux de la rémunération », a résumé le représentant de l’Unsa.

Pour le ministre Stanislas Guerini, la réunion de jeudi 15 septembre 2022 visait surtout à faire un premier bilan des mesures salariales dévoilées à la fin du mois de juin 2022, au premier rang desquelles l’augmentation générale de 3,5 %, la première depuis 2017.

Au tout début de l’été, le ministre de la Fonction publique avait également annoncé une meilleure prise en charge par l’État employeur de la restauration collective, un geste salarial supplémentaire pour les agents les moins bien payés de la catégorie B et une extension du forfait mobilités durables. Malgré ces gestes, les syndicats s’inquiètent des effets de l’inflation persistante (5,9 % sur un an en août 2022 selon l’Insee) sur le pouvoir d’achat des agents publics.

Le Gouvernement compte ouvrir des discussions exploratoires sur les rémunérations et les déroulements de carrière dès cet automne avant une négociation plus formelle en 2023.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2022