Le fonctionnaire qui a été objecteur de conscience a-t-il les mêmes droits à avancement et retraite que tout autre fonctionnaire ayant effectué son service national actif ?

Retraite

Avancement et retraite des fonctionnaires : la période de service national effectuée doit être prise en compte, quelle que soit sa nature.

Au fil des semaines, les questions prioritaires de constitutionnalité permettent d’éclairer certains points de droit. Ainsi la QPC  2011-181 a donné lieu à une intéressante décision du Conseil constitutionnel en date du 13 octobre 2011 (publiée au JO du 15 octobre 2011). En application de l’article L. 63 du Code du service national, « Le temps de service national actif, accompli dans l’une des formes du titre III, est compté, dans la fonction publique, pour sa durée effective dans le calcul de l’ancienneté de service exigée pour l’avancement et pour la retraite ».

Cette référence au titre III excluait donc certaines formes de service, comme celui des objecteurs de conscience avant la loi du 8 juillet 1983. Se fondant sur le principe d’égalité devant la loi affirmé par l’article VI de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, le Conseil constitutionnel a estimé que le législateur avait « institué, au regard de l’objet de la loi, une différence de traitement injustifiée » et déclaré cette disposition contraire à la Constitution.

Cette déclaration d’inconstitutionnalité prend immédiatement effet et s’applique notamment aux instances juridictionnelles en cours.
 

Texte de référence : Décision n° 2011-181 QPC du 13 octobre 2011

L'analyse des spécialistes

  • Infléchissement du transfert des compétences eau et assainissement voulu par la loi NOTRe Intercommunalité

    Infléchissement du transfert des compétences eau et assainissement voulu par la loi NOTRe : quelles conséquences ?

    04/01/18
    La loi n° 2015-991 du 7 août 2015 portant Nouvelle Organisation Territoriale pour la République (dite loi « NOTRe ») attribue, à titre obligatoire, les compétences « eau » et « assainissement » aux communautés de communes et aux communautés d’agglomération, à compter du 1er janvier 2020.
  • Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public Urbanisme

    Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public

    12/12/17
    La gestion du patrimoine immobilier des collectivités publiques est un sujet aussi complexe que sensible. Retours sur les principaux points établis par l'ordonnance n° 2017-562 du 19 avril 2017.
  • Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017 Concurrence

    Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017

    06/12/17
    Depuis le 1er juillet 2017, les gestionnaires du domaine public sont obligés de mettre en œuvre des procédures transparentes et non discriminatoires avant d’autoriser une personne à occuper le domaine public.
  • Tous les articles juridiques