Retraite : un fonctionnaire atteint par la limite d'âge doit il obligatoirement prendre sa retraite ?

Retraite

Non : l’atteinte de la limite d’âge par un fonctionnaire ou par un agent public n’entraîne pas automatiquement  mise à la retraite d’office dans la mesure où il est possible de continuer à travailler au-delà de cette limite en demandant un recul de limite d’âge à titre personnel ou une prolongation d’activité ou un maintien en fonction ou pour la catégorie active un maintien en activité.

1. Le recul de limite d’âge à titre personnel

a) Le fonctionnaire père ou mère de 3 enfants vivants au jour de son cinquantième anniversaire a droit à un recul de limite d’âge d’une année.

b) Le fonctionnaire ayant encore des enfants à charge le jour où il atteint la limite d’âge de son emploi peut obtenir un recul d’un an par enfant à charge dans la limite de 3 ans.

c) Le fonctionnaire ayant des enfants handicapés atteint d’une invalidité égale ou supérieure à 80 %,ou devenu adulte handicapé bénéficiant de l’allocation adulte handicapée, à charge au moment où il atteint la limite d’âge de son emploi, peut obtenir un recul d’un an par enfant à charge dans la limite de 3 ans.

d) Le fonctionnaire ayant eu à sa charge un ou des enfants « mort pour la France » peut obtenir un recul d’un an par enfant dont l’acte de décès porte la mention « mort pour la France et ce recul n’est pas plafonné à trois années.

2. La prolongation d’activité

Tous les fonctionnaires, quel que soit leur emploi, peuvent bénéficier d’une prolongation d’activité au-delà de leur limite d’âge pour un maximum de 10 trimestres, si la durée de leurs services liquidables est inférieure à celle leur permettant de bénéficier d’une retraite à taux plein.

3. Le maintien en fonction

Le maintien en fonction est une situation exceptionnelle accordée sous réserve de l’intérêt du service, non limitée dans le temps et destinée en général à régulariser un dépassement de limite d’âge.

4. Le maintien en activité pour les fonctionnaires de la catégorie active

Les fonctionnaires appartenant à un corps ou à un cadre d’emplois dont la limite d’âge est inférieure à 65 ans peuvent être maintenus en activité jusqu’à cet âge sous réserve de leur aptitude physique.
 

Source : publié sur andre.icard

L'analyse des spécialistes

  • Appel à projets, commande publique ou subvention, comment les distinguer ? Commande publique

    Appel à projets, commande publique ou subvention, comment les distinguer ?

    10/04/18
    La distinction entre les subventions et la commande publique est plus claire qu'auparavant en raison des définitions données par les textes. Toutefois, des incertitudes subsistent, qui sont en particulier liées au développement de procédures intermédiaires sous la forme notamment d'appels à projets.
  • Collectivités publiques et protection des données à caractère personnel : l'impact du RGPD Administration

    Collectivités publiques et protection des données à caractère personnel : l’impact du RGPD

    04/04/18
    La réglementation relative à la protection des données personnelles va vivre une petite révolution le 25 mai 2018. À compter de cette date, le règlement général sur la protection des données, dit RGPD (UE 2016/679 du 27 avril 2016), entrera en vigueur dans tous les pays de l'Union européenne. Ombeline Soulier Dugénie et Emmanuelle Behr, Avocates Associées du Cabinet Redlink, reviennent sur les grandes lignes directrices de ce nouveau cadre normatif.
  • La mise en œuvre d'un intéressement collectif comme rémunération dans fonction publique est-elle vraiment possible ? Rémunération

    La mise en œuvre d’un intéressement collectif comme rémunération dans la fonction publique est-elle vraiment possible ?

    03/04/18
    « On va essayer de travailler à une nouvelle rémunération des agents publics fondée sur le mérite ». Telle est l’une des déclarations faites par Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes Publics sur les antennes de BFMTV - RMC le 19 février dernier. Si elle est dans l'air du temps, la question d'une rémunération « au mérite » des agents publics n’est pas nouvelle. Par le passé déjà, plusieurs gouvernements ont relancé cette idée d'introduire davantage de « mérite » dans la rémunération des fonctionnaires.
  • Tous les articles juridiques