Les directeurs souffrent en silence de risques psycho-sociaux… et le font savoir

Santé

HOSPIMEDIA – Les RPS chez les directeurs ? Un sujet qui frise l’omerta tant pour un chef d’établissement porté par la tutelle comme seul et unique maître à bord, tout aveux en ce sens serait signe de faiblesse. Résultat : nombre de directeurs souffrent en silence. Mais les bouches peu à peu enfin se délient devant ce risque de burn-out.

Cet article fait partie du dossier :

RH publiques Gestion des risques professionnels en collectivité territoriale Voir le dossier

« Solitude », « mal-être », « accablement sans fin », « désespoir immense », « perte de confiance », « déni de souffrance », « culpabilité », « honte »… Un inventaire à la Prévert des plus sombre que cette suite de sentiments évoqués ce 23 janvier à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), à l’occasion d’une table-ronde sur les directeurs victimes de risques psychosociaux (RPS) organisée par la GMF avec la FHF, l’Association des directeurs d’hôpital (ADH) et l’Association pour le développement des ressources humaines des établissements sanitaires et sociaux (Adrhess). Et même si ce constat paraît évident, il est pourtant encore trop souvent nié et caché : « Oui, les directeurs sont aussi des personnes qui souffrent », comme le rappelle Me Omar Yahia, avocat au barreau de Paris. Et de citer trois exemples anonymisés de harcèlements passés. D’une part, des directeurs victimes de leur ARS. Celle-ci, malgré un ensemble de contrôles T2A irrégulers, réclame plusieurs millions d’euros aux établissements de sa région. Or, pour éviter que certains directeurs n’engagent collectivement des recours, l’ARS choisit de les diviser par, au mieux des compensations financières accordées au cas par cas, au pire… D’autre part, un directeur accusé de propos dévalorisants en public sur les compétences et le physique de son adjoint, voire des propos ouvertement racistes et sexistes. L’adjoint a finalement pu changer d’établissement par mobilité. Enfin, une tentative de déstabilisation syndicale concertée sur le motif systématique d’atteinte aux conditions d’hygiène et de sécurité. Ici, après quatre ans de confrontation, le directeur obtient sa mutation…

Une solitude du manageur public majorée chez les D3S

À l’évocation de ces situations, un point commun ressort : « la solitude du manageur public », glisse Omar Yahia. Et de rappeler justement que se pose souvent la question : « Est-ce que je mets tout sur la table ? » Au risque de retomber sur son harceleur quelques années plus tard dans ce « petit monde » des directeurs… La solitude paraît la plus criante chez les Directeurs d’établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux (D3S), pour lesquels « le risque est majoré par l’isolement » des Ehpad et autres hôpitaux locaux, note pour sa part Danielle Toupillier, Directrice générale (DG) du Centre national de gestion (CNG). D’autant qu’aux conflits de personnes se greffent un harcèlement textuel de l’administration centrale, la multiplicité des contrôles, des réformes de santé appliquées à brûle-pourpoint et souvent mal ficelées… « Il y a des risques du métier qui deviennent de moins en moins acceptables », commente Omar Yahia. Et ce « SOS Danger », pour citer la DG du CNG, peut toucher tout directeur, même les plus expérimentés, les plus « ordinaires », les « sans histoire »… Face à cela, la porte de sortie est trop souvent vite trouvée : c’est le « Souffre et tais-toi » qui domine et, de facto, un signalement souvent beaucoup trop tardif. Comme le raconte un directeur en poste passé par ces vicissitudes : « Soit tu acceptes et tu t’en vas immédiatement ; soit tu attaques mais il faut être extrêmement fort ; soit tu subis en restant mais tu cours à la dépression ; soit tu te décides de rester, à faire le dos rond, et tu pars quand tu le souhaites. »

Un accompagnement collectif d’équipes de direction

Référent des directeurs en difficultés pour l’ADH, Jean-Luc Chassaniol piste quatre remèdes éventuels, notamment la dissociation de la sphère publique et privée : « J’ai interdit à mon équipe du CH Sainte-Anne d’adresser des mails après 9 heures du soir. Et encore, il y a de la marge ! ». Pour le reste, cela passe par la réappropriation du respect de l’autre (« Ne pas hésiter à s’excuser, y compris devant sa propre équipe de direction »), la mobilité et un suivi national des cas à risques.

Une autre voix évoque l’importance de parfaire l’arrivée d’un nouveau directeur dans un établissement difficile, condition beaucoup plus payante qu’un quelconque détachement sur contrat ou qu’une mise sous administration provisoire. Côté syndicats, le Syncass-CFDT défend l’idée d’une charte de l’éthique et de la responsabilité, le CH-FO d’un Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) central, le SMPS d’un comité de dialogue rouvert entre DG d’ARS et directeurs. Quant au CNG, là où le bât blesse, admet Danielle Toupillier, c’est précisément que ce sujet de la santé au travail n’entre pas dans le champ de ses prérogatives et ce, bien qu’il ait à gérer deux dispositifs d’accompagnement : la Recherche d’affectation (RA) et le Hors recherche d’affectation (HRA). Ses missions devraient toutefois être élargies via le Contrat d’objectifs et de performance (COP) 2014-2017.

En outre, le CNG va opérer cette année, une première, un accompagnement collectif d’équipes de direction dans deux établissements. Une approche systémique justement réclamée par nombre de directeurs qui, au-delà du discours d’hier du directeur seul patron dans son hôpital, rappelle combien le fonctionnement d’un établissement reste avant tout une affaire d’équipe.

Thomas Quéguiner

Tous droits réservés 2001/2014 — HOSPIMEDIA

 

Pour en savoir plus :

Weka formation vous propose une formation adaptée à vos besoins :  

Weka formation

Comprendre la problématique des RPS


Objectifs :

Appréhender la réglementation et ses obligations en matière de RPS

  • Connaître les différents risques psychosociaux
  • Définir le stress, la souffrance au travail, le burn-out et le harcèlement
  • Comprendre les liens entre travail et RPS et leurs effets sur le fonctionnement de la structure
  • Acquérir les bases de la prévention des RPS

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum