Gérard Collomb ouvre la voie à l’armement de la police municipale à Lyon

Sécurité

Le sénateur et maire de Lyon (PS) Gérard Collomb a ouvert la voie lundi 23 novembre à l’armement de sa police municipale après les attentats qui ont ensanglanté Paris.

Opposé jusqu’ici à cette mesure, M. Collomb souhaite engager une réflexion pour en préciser les modalités, a-t-il indiqué lors d’un discours prononcé en hommage aux victimes des attentats lors du conseil municipal de la ville.

« Avec la menace terroriste, les circonstances ont changé. Il convient donc aujourd’hui que nous y réfléchissions, notamment pour nos agents les plus exposés », a-t-il déclaré.

« Cela suppose que les policiers armés soient formés, entraînés et nous aurons donc l’occasion dans les prochaines semaines d’en préciser les modalités », ajouté M. Collomb, par ailleurs président de la Métropole de Lyon.

« Dans une grande métropole comme la nôtre, assurer la sécurité de nos concitoyens est évidemment l’enjeu majeur », a-t-il précisé.

« En conseil municipal de Lyon, je viens d’engager solennellement une réflexion sur l’armement de notre Police », a complété l’élu sur son compte twitter.

Devant les maires de France réunis le 18 novembre à Paris, le président de la République François Hollande a annoncé que le gouvernement allait « aider » à « mieux protéger les policiers municipaux en finançant leurs équipements » et « en apportant aux maires qui le souhaitent les armes qui seront prélevées sur les stocks de la police nationale ».

 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2015

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum