Création de certains grades pour les agents des pôles d'équilibre territoriaux et ruraux

Statut

La réponse ministérielle n° 01545 du 7 décembre 2017 traite de la création de certains grades pour les agents des pôles d’équilibre territoriaux et ruraux.

Les agents détenteurs des grades les plus élevés de la fonction publique territoriale, à l’instar des administrateurs territoriaux et des ingénieurs en chef, peuvent être recrutés par les communes de 40 000 habitants et plus, les départements, les régions ainsi que les établissements publics assimilés à ces collectivités. Les communes de moins de 40 000 habitants et les établissements publics assimilés à ces communes ne peuvent pas recruter ces agents. En tant qu’établissements publics, les pôles d’équilibre territoriaux et ruraux (PETR), qui relèvent des dispositions applicables aux syndicats mixtes, peuvent créer des emplois et y pourvoir par la nomination d’agents dont le grade est déterminé en application du décret n° 2000-954 du 22 septembre 2000 relatif aux règles d’assimilation des établissements publics locaux aux collectivités territoriales pour la création de certains grades de fonctionnaires territoriaux. L’article 1er de ce décret prévoit que l’assimilation des établissements publics locaux à des communes se fait « au regard de leurs compétences, de l’importance de leur budget et du nombre et de la qualification des agents à encadrer », ces trois facteurs étant cumulatifs.

 

Texte de référence : Question écrite n° 01545 de M. Raymond Vall (Gers – RDSE) du 12 octobre 2017, Réponse du ministère de l’Action et des Comptes publics publiée dans le JO Sénat du 7 décembre 2017

L'analyse des spécialistes

  • Infléchissement du transfert des compétences eau et assainissement voulu par la loi NOTRe Intercommunalité

    Infléchissement du transfert des compétences eau et assainissement voulu par la loi NOTRe : quelles conséquences ?

    04/01/18
    La loi n° 2015-991 du 7 août 2015 portant Nouvelle Organisation Territoriale pour la République (dite loi « NOTRe ») attribue, à titre obligatoire, les compétences « eau » et « assainissement » aux communautés de communes et aux communautés d’agglomération, à compter du 1er janvier 2020.
  • Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public Urbanisme

    Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public

    12/12/17
    La gestion du patrimoine immobilier des collectivités publiques est un sujet aussi complexe que sensible. Retours sur les principaux points établis par l'ordonnance n° 2017-562 du 19 avril 2017.
  • Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017 Concurrence

    Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017

    06/12/17
    Depuis le 1er juillet 2017, les gestionnaires du domaine public sont obligés de mettre en œuvre des procédures transparentes et non discriminatoires avant d’autoriser une personne à occuper le domaine public.
  • Tous les articles juridiques