Mise à jour de certains cadres d'emplois B et C de la fonction publique territoriale

Statut

Un décret publié au du 31 décembre 2009 modifie divers décrets portant statut particulier de cadres d’emplois des catégories B et C de la fonction publique territoriale.

Le texte, qui avait obtenu l’aval du CSFPT, corrige et complète la définition et l’accès à plusieurs grades et cadres d’emplois.

Missions des agents de maîtrise territoriaux

Il redéfinit les missions et responsabilités qui sont confiées aux agents de maîtrise. Le décret précise qu’ils peuvent participer, notamment dans les domaines de l’exploitation des routes, voies navigables et ports maritimes, « à la direction et à l’exécution de travaux, ainsi qu’à la réalisation et à la mise en œuvre du métré des ouvrages, des calques, plans, maquettes, cartes et dessins nécessitant une expérience et une compétence professionnelle étendues ». Le texte reprend aussi les conditions d’ancienneté pour l’accès au grade desdits agents.

Missions des adjoints techniques territoriaux

Le décret indique et rappelle que les adjoints techniques territoriaux de 2e classe « peuvent assurer à titre accessoire la conduite de poids lourds et de véhicules de transport en commun nécessitant une formation professionnelle ». Ils peuvent « être chargés de l’exécution de tous travaux de construction, d’entretien, de réparation et d’exploitation du réseau routier départemental ainsi que des travaux d’entretien, de grosses réparations et d’équipement sur les voies navigables, dans les ports maritimes, ainsi que dans les dépendances de ces voies et ports ». Le texte reprend aussi les conditions d’ancienneté pour l’accès au cadre d’emploi desdits agents.

Conditions d’accès à divers grades et cadres d’emplois

Le texte indique aussi les conditions de nomination au grade d’agent social de 1re classe, il précise certaines conditions requises pour l’accès aux grades d’avancement d’infirmier territorial de classe supérieure, du cadre d’emplois des rédacteurs territoriaux, du cadre d’emplois des techniciens supérieurs territoriaux, ainsi que du cadre d’emplois des contrôleurs territoriaux de travaux. Mais aussi l’accès au grade d’adjoint administratif territorial de 1re classe, aux grades d’avancement du cadre d’emplois des adjoints administratifs territoriaux, au grade d’adjoint technique territorial de 1re classe, aux grades d’avancement du cadre d’emplois des adjoints techniques territoriaux, au grade d’adjoint territorial du patrimoine de 1re classe et d’animation de 1re classe, aux grades d’avancement du cadre d’emplois des adjoints techniques territoriaux des établissements d’enseignement.

Christophe Belleuvre

Texte de référence : Décret n° 2009-1711 du 29 décembre 2009 modifiant divers décrets portant statut particulier de cadres d’emplois des catégories B et C de la fonction publique territoriale

L'analyse des spécialistes

  • Appel à projets, commande publique ou subvention, comment les distinguer ? Commande publique

    Appel à projets, commande publique ou subvention, comment les distinguer ?

    10/04/18
    La distinction entre les subventions et la commande publique est plus claire qu'auparavant en raison des définitions données par les textes. Toutefois, des incertitudes subsistent, qui sont en particulier liées au développement de procédures intermédiaires sous la forme notamment d'appels à projets.
  • Collectivités publiques et protection des données à caractère personnel : l'impact du RGPD Administration

    Collectivités publiques et protection des données à caractère personnel : l’impact du RGPD

    04/04/18
    La réglementation relative à la protection des données personnelles va vivre une petite révolution le 25 mai 2018. À compter de cette date, le règlement général sur la protection des données, dit RGPD (UE 2016/679 du 27 avril 2016), entrera en vigueur dans tous les pays de l'Union européenne. Ombeline Soulier Dugénie et Emmanuelle Behr, Avocates Associées du Cabinet Redlink, reviennent sur les grandes lignes directrices de ce nouveau cadre normatif.
  • La mise en œuvre d'un intéressement collectif comme rémunération dans fonction publique est-elle vraiment possible ? Rémunération

    La mise en œuvre d’un intéressement collectif comme rémunération dans la fonction publique est-elle vraiment possible ?

    03/04/18
    « On va essayer de travailler à une nouvelle rémunération des agents publics fondée sur le mérite ». Telle est l’une des déclarations faites par Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes Publics sur les antennes de BFMTV - RMC le 19 février dernier. Si elle est dans l'air du temps, la question d'une rémunération « au mérite » des agents publics n’est pas nouvelle. Par le passé déjà, plusieurs gouvernements ont relancé cette idée d'introduire davantage de « mérite » dans la rémunération des fonctionnaires.
  • Tous les articles juridiques