Promesse de rémunération pour un agent non titulaire

Statut

Un courriel indiquant un niveau de rémunération erroné ne constitue pas une promesse de rémunération.

Un courriel indiquant par erreur à un agent contractuel en passe d’être recruté que son traitement brut sera fixé sur la base du 4e échelon d’un corps, alors qu’il est en réalité basé sur celui du 3e échelon, ne constitue pas une promesse de rémunérer cet agent sur la base supérieure.

C’est le cas dès lors que le courriel mentionne, par ailleurs expressément, le montant correspondant au 3e échelon ou lorsque le contrat signé par l’agent et par la collectivité ne se réfère pas aux échelons.

Texte de référence : Tribunal administratif de Nancy, 20 juin 2012, Mlle G., req. n° 1002292

L'analyse des spécialistes

  • Les heures supplémentaires dans la fonction publique hospitalière Fonction publique hospitalière

    Les heures supplémentaires dans la fonction publique hospitalière

    03/03/21
    Quelle est la portée de l’arrêt du 19 février 2021 sur la possibilité de déroger aux cycles de travail définis par l’article 15 du décret n° 2002-9 du 4 janvier 2002 relatif au temps de travail et à l’organisation du travail dans les établissements mentionnés à l’article 2 de la loi n° 86-33 du 9 janvier 1986 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique hospitalière ?
  • Report des élections départementales, régionales et territoriales de 2021 : que dit la la loi n°2021-191 du 22 février 2021 ? Élus

    Report des élections départementales, régionales et territoriales de 2021 : que dit la loi n°2021-191 du 22 février 2021 ?

    23/02/21
    En quoi la loi n° 2021-191 du 22 février 2021* garantit-elle la participation électorale des citoyens, le bon déroulement de la campagne électorale et la continuité du fonctionnement institutionnel jusqu'aux élections départementales, régionales et territoriales de juin 2021 ?
  • Loi LOM : les communautés de communes ont jusqu'au 31 mars 2021 pour se saisir de la compétence mobilité Urbanisme

    Loi LOM : les communautés de communes ont jusqu’au 31 mars 2021 pour se saisir de la compétence mobilité

    10/02/21
    Dans quelle mesure, les communautés de communes (CDC) seront prêtes au 31 mars 2021 pour se positionner sur la compétence mobilité ?
  • Tous les articles juridiques