Europe : les collectivités locales veulent être associées à la Conférence sur l’Avenir de l’Europe

Administration

Les représentants des collectivités locales, municipalités, départements et régions plaident dans le Journal du Dimanche pour être associés aux débats de la Conférence sur l’Avenir de l’Europe dont les travaux ont débuté dimanche 9 mai 2021 à Strasbourg.

Emmanuel Macron, aux côtés des dirigeants de l’Union européenne, a lancé officiellement dimanche 9 mai la Conférence sur l’avenir de l’Europe, vaste consultation citoyenne européenne sur le projet de l’UE des dix ans à venir, sur lequel il veut susciter un débat au niveau français.

« Ce dont l’Europe et ses citoyens ont besoin aujourd’hui, c’est de confiance et qu’on leur donne un cap. La conférence sur l’avenir de l’Europe peut y contribuer, à condition que les collectivités locales y soient véritablement associées, et nos concitoyens dans les régions, les départements, les villes et les villages soient entendus », déclarent dans une tribune le président du Comité européen des régions, Apostolos Tzitzikostas, celui de la Délégation française au Comité européen des régions, André Viola, de Régions de France, Renaud Muselier, de l’Assemblée des Départements de France Dominique Bussereau et de l’Association des Maires de France, François Baroin.

« Nous, Comité européen des régions, Délégation française et Territoires Unis (Association des Maires de France, Assemblée des Départements de France et Régions de France), souhaitons imprimer une dimension résolument locale, départementale et régionale tout au long de la conférence en mobilisant les citoyens », demandent-ils.

« Cela est essentiel si l’on veut éviter d’en faire un exercice régenté depuis les hautes sphères qui risquerait de prêter le flanc aux boniments démagogiques et anti-européens des populistes et des eurosceptiques », assurent les signataires.

Emmanuel Macron, pionnier de cette démarche en 2018, compte en faire un événement politique local et national en organisant en septembre, dans chacune des 18 régions françaises, des « consultations citoyennes » de Français tirés en sort, a indiqué l’Élysée.

La Conférence sur l’avenir de l’Europe débouchera sur des conclusions autour de mars 2022, au moment où la France occupera la présidence tournante de l’Union européenne. 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2021

Posté le par

Recommander cet article