La région Île-de-France s’engage auprès des commerçants

Administration

Le conseil régional francilien a notamment mis en place un chèque numérique pour aider les communes à soutenir leurs commerces.

« Sauver Noël ! » C’est le leitmotiv de la région Île-de-France. La fermeture des commerces dits « non-essentiels » en raison de la crise sanitaire a entraîné la mise à l’arrêt de l’activité d’une large part des 160 000 commerces et restaurants franciliens. « Cette situation est dramatique pour la survie de ces entreprises, qui emploient environ 600 000 personnes sur le territoire francilien », s’inquiète le conseil régional. À l’approche des fêtes de fin d’année, la région Île-de-France et ses partenaires régionaux ont donc décidé d’apporter leur soutien aux commerçants. Ils viennent de lancer une plateforme permettant aux habitants de la région capitale de soutenir leurs commerces de proximité. « Cette initiative vient compléter les nombreux dispositifs de soutien aux commerces créés par la région depuis le début de la crise sanitaire », explique le conseil régional. Présentation de ces dispositifs.

Une plateforme pour soutenir les commerces de proximité

La plateforme mise en place par la région, avec Pages Jaunes et Solocal, répertorie l’ensemble des commerces de proximité du territoire, afin de « permettre aux Franciliens de faire du 100 % local pour leurs achats de fin d’année ». Celle-ci est accessible à l’adresse mescommerces.iledefrance.fr pour trouver les libraires, restaurateurs, fleuristes, magasins de jouets et de vêtements, chocolateries…

Des aides financières pour les commerces

En partenariat avec les collectivités franciliennes, ce fonds propose des avances remboursables à taux zéro, considérées comme du quasi-fonds propre, sur une durée maximale de 6 ans dont deux de différé. Il s’adresse aux entreprises qui n’ont pas ou plus accès au financement bancaire, pour des montants allant jusqu’à 100 000 euros.

En partenariat avec BPI France, ce prêt vise à soutenir les entreprises franciliennes fragilisées par la crise sanitaire. Compris entre 10 000 et 300 000 euros, accessible 100 % en ligne, il permet de renforcer la trésorerie des TPE et PME.

  • Le Chèque numérique

Mis en place en faveur des commerces de proximité franciliens pour les aider à développer leur commerce en ligne, le chèque numérique se décline de deux façons.

Le « chèque numérique pour un commerce connecté » peut atteindre 1 500 euros, avec un remboursement sur facture. Son objectif est de permettre d’augmenter les ventes, en mettant en place des dispositifs de commande par internet, de livraison et de retrait en magasin. Renseignements : www.iledefrance.fr/cheque-numerique-pour-un-commerce-connecte.

Le « chèque numérique pour les communes » qui se mobilisent pour le déploiement de solutions digitales pour les commerces de leur territoire. Accessible aux communes et groupements de communes, il peut s’élever jusqu’à 10 000 euros et permet de développer toutes formes de vente en ligne. Renseignements : www.iledefrance.fr/ami-solutions-digitales-destination-des-collectivites-pour-le-developpement-des-commerces.

Ce dispositif propose deux types d’aides d’investissement :

Des aides directes ayant pour objectif le maintien, la création, le développement ou la reprise de commerces de proximité (boulangeries, traiteurs/charcuteries, bars…) dans les territoires ruraux.

Des aides à la revitalisation commerciale des centres-villes, via des projets d’aménagement.

Toutes les informations concernant les actions du conseil régional d’Île-de-France pour les entreprises dans le cadre de la crise sanitaire se trouvent à l’adresse suivante : www.iledefrance.fr/covid-19-la-region-aux-cotes-des-entreprises.

Posté le par

Recommander cet article