Sondage Ifop : les Français favorables à une régionalisation accrue

Administration

Un récent sondage Ifop pour Régions de France montre les perceptions et attentes des Français à l’égard de leur région.

À l’occasion de son congrès 2021, Régions de France a rendu publics, le 30 septembre 2021, les résultats d’un sondage Ifop sur les perceptions et les attentes des Français à l’égard de leur région. Cette enquête vient contredire l’idée reçue selon laquelle une distance se serait installée entre les Français et leur région. Une idée largement alimentée par le taux d’abstention record aux élections locales de 2021. Selon le sondage réalisé par l’Ifop, il n’en est rien.

Ainsi, les Français sont plutôt bien avertis des compétences exercées par les conseils régionaux. Ils attribuent majoritairement aux régions la compétence sur les lycées, la mobilité, la formation ou l’emploi. Inversement, ils ne se trompent guère sur les compétences ne relevant pas des conseils régionaux. De même, les Français s’avèrent nombreux à connaître l’identité des président(e)s de région : alors que la question posée concernait la notoriété spontanée, le taux moyen de bonnes réponses est élevé et même supérieur à 50 % dans de nombreuses régions. Enfin et surtout, la confiance relative dans les régions est massive en comparaison de celle accordée à l’État. En effet, les trois quarts des Français déclarent faire davantage confiance aux premières qu’au second.

Bref, les Français ont une « appréciation positive » sur les compétences de leur région, résument les auteurs de l’enquête.

Deux tiers des Français considèrent que l’État ne laisse pas assez de pouvoirs aux régions, aux départements et aux communes, qu’il s’agisse de la préservation de l’environnement, du retour à l’emploi des chômeurs ou de l’accompagnement des projets de développement des entreprises ou même de l’équité de l’accès aux soins. « Mais il y a, plus précisément encore, une demande de régionalisation », révèle le sondage de l’Ifop. En détail :

  • 54 % de l’ensemble des habitants de l’Hexagone souhaitent donner plus de pouvoir à leur région ;
  • 62 % de l’ensemble des habitants de Corse souhaitent donner plus de pouvoir à la collectivité ;
  • 56 % de l’ensemble des habitants des DROM souhaitent donner plus de pouvoir à leur région/collectivité.

Par ailleurs, les Français considèrent que l’extension des pouvoirs des régions aurait pour effet de les inciter à voter davantage. « Il y a en effet, non seulement une demande de décentralisation, mais aussi une nécessité en termes de démocratie », concluent les auteurs de l’enquête.

Posté le par

Recommander cet article