Sharing City : ville intelligente et services collaboratifs

Administration

À l’origine d’un réseau social d’entraide et de proximité entre voisins, la start-up « Mon p’ti voisinage » propose aussi une plateforme collaborative pour favoriser la « ville du partage ».

Depuis fin février, les 11 335 habitants de Dinan (Côtes-d’Armor) bénéficient d’un réseau social de proximité, sécurisé et gratuit, créé par la start-up « Mon p’ti voisinage ».

L’idée : aider les voisins d’un quartier, d’une ville ou d’un territoire à échanger objets et services, mais aussi à développer de nouveaux usages. La commune sera également l’une des premières à expérimenter la plateforme « Sharing City », supportée par la French Tech (Agence du numérique). Elle aidera les collectivités, moyennant une faible participation financière, à animer la vie de quartier de façon personnalisée : favoriser l’entraide pour accueillir les nouveaux arrivants, organiser des réunions de quartier ou des concertations, structurer le covoiturage, échanger des services, impulser le troc, faciliter les achats groupés

Au final, Sharing City a l’ambition de permettre à un foyer de « réaliser en moyenne 500 euros d’économies » chaque mois. Pour les utilisateurs, dont la domiciliation est systématiquement vérifiée, l’accès est sécurisé et confidentiel.

Par l’intermédiaire de la plateforme, la ville pourra facilement envoyer des alertes en temps réel (informations de trafic, travaux…), organiser des consultations de démocratie participative, communiquer de façon innovante (fil d’actualité). Elle pourra aussi dynamiser l’économie locale, en offrant un espace aux associations et aux commerçants, qu’elle pourra inciter aux achats et aux livraisons groupés. Sharing City fournira des statistiques en temps réel. Mon p’ti voisinage prévoit de futures mises à jour pour rendre sa plateforme accessible par smartphone.

En un an, la start-up a ouvert en France plus de 3 000 réseaux Mon p’ti voisinage. Elle s’est également associée à la société CDU dans l’optique de développer de nouveaux concepts d’habitats partagés, avec l’idée qu’un projet de ville est avant tout un projet de vie. Il s’agit de combiner les services de partage et la vie de quartier, afin de définir en amont les habitats et les services de demain.

L’innovation de la pierre et celle des services numériques, donc… En 2016, 1 500 logements d’un nouveau quartier du plateau de Saclay (Essonne) seront les premiers bénéficiaires d’un réseau de proximité issu de cette association. CDU et Mon p’ti voisinage répondront conjointement aux appels à projets urbains innovants « réinventer.Paris ».

 

Martine Courgnaud – Del Ry

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum