Quelles sont les conséquences d'une erreur sur le montant du marché indiqué dans l'avis d'attribution ?

Commande publique

L’erreur sur le prix d’un marché indiqué dans l’avis d’attribution au regard du montant figurant dans l’acte d’engagement ne constitue pas une irrégularité grave portant atteinte aux conditions de la mise en concurrence initiale.

L’avis d’attribution du marché mentionnait un prix de 660 241,50 euros alors que l’acte d’engagement signé stipulait, lui, un prix de 607 422 euros. Rien n’indique que le prix figurant dans l’acte d’engagement ne correspondrait pas effectivement au montant de l’offre de la société attributaire. La circonstance que l’avis d’attribution du marché contesté indique un montant notablement supérieur est par elle-même sans incidence sur la validité du marché, en l’absence de tout élément propre à démontrer un défaut de sincérité de cet acte d’engagement ou des conditions dans lesquelles le prix dudit marché a été déterminé.

 

Texte de référence : CAA de Marseille, 6e chambre – formation à 3, 26 novembre 2018, n° 17MA04369 – 17MA04488, Inédit au recueil Lebon

L'analyse des spécialistes

  • Les 10’ juridiques avec Landot & associés #8 Élus

    Les 10’ juridiques avec Landot & associés #8

    14/10/19
    WEKA et le cabinet Landot et associés vous donnent rendez-vous tous les 15 jours pour analyser l’essentiel de l’actualité juridique du monde territorial : l’expertise en 10 minutes au plus proche de vos besoins.
  • Le droit à indemnisation des agents publics hospitaliers privés illégalement de garde Santé

    Le droit à indemnisation des agents publics hospitaliers privés illégalement de garde

    14/10/19
    Par un arrêt n° 410724 du 26 juillet 2018, le Conseil d'État a rappelé que si l'exercice d'astreintes ne saurait constituer un droit, un agent illégalement privé de ses gardes peut être indemnisé de la perte financière subie, du fait de son exclusion d'un dispositif de garde.
  • Les 10’ juridiques avec Landot & associés #7 Urbanisme

    Les 10’ juridiques avec Landot & associés #7

    30/09/19
    WEKA et le cabinet Landot et associés vous donnent rendez-vous tous les 15 jours pour analyser l’essentiel de l’actualité juridique du monde territorial : l’expertise en 10 minutes au plus proche de vos besoins.
  • Tous les articles juridiques