Menu actualité

Thématiques

Développement durable : des territoires déterminés à atteindre les ODD

Publié le 8 avril 2022 à 9h00 - par

Des territoires se disent prêts à aller plus loin pour atteindre les objectifs de développement durable des Nations Unies.

Développement durable : des territoires déterminés à atteindre les ODD

« ODD. Tout est lié ! » C’est le titre du rapport remis fin février 2022 par la députée La République en Marche (LREM) des Hauts-de-Seine, Florence Provendier, au Premier ministre et à la ministre de la Transition écologique. La France a adopté les objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies en 2015. Les 17 ODD fixés constituent le programme de développement durable que la France, ainsi que les 192 autres États membres de l’ONU, se sont engagés à atteindre à l’horizon 2030. Ces objectifs composent l’Agenda 2030. Pour les atteindre, le gouvernement a créé un Haut-Commissariat à la réalisation de l’Agenda 2030 rattaché au Premier ministre, chargé de faciliter un portage politique fort et un pilotage systémique favorisant l’appropriation des ODD par l’ensemble des parties prenantes. « Si l’État ne peut pas tout, son rôle est de faciliter, coordonner et renforcer la dynamique créée autour de l’atteinte des ODD, en ne laissant personne de côté », insiste le rapport.

Selon Florence Provendier, la participation des territoires est « fondamentale » pour réussir les transformations économiques, sociales et écologiques afin d’atteindre les ODD, « référentiel clé pour une transition durable et solidaire ». De fait, certains territoires voudraient aller plus loin pour atteindre les ODD des Nations Unies.
L’appropriation de ces ODD par les collectivités « prend des formes très variées », observe la députée des Hauts-de-Seine. Voici trois exemples de collectivités qui « mettent en œuvre des démarches pionnières ».

La ville de Strasbourg

La ville de Strasbourg est particulièrement avancée, estime l’auteure du rapport. Candidate pour le titre de Capitale verte européenne en 2030, elle a engagé la territorialisation des ODD de manière volontariste, par la sensibilisation des citoyens, des élus et des services de l’administration, par l’alignement des budgets de la ville et de l’Eurométropole pour dessiner l’allocation des ressources pour la réalisation des ODD, enfin, par un outil d’évaluation similaire à l’empreinte ODD, réalisé pour l’Écoquartier Danube ou le Parc naturel urbain (PNU). La politique stratégique de la ville se lit à partir de quatre lignes directrices : territoire bas carbone, territoire oasis, territoire croissance verte et territoire européen. Celles-ci sont rattachées à 11 ODD et 37 cibles. La ville insiste sur sa volonté de déployer une approche globale pour intégrer l’ensemble des ODD. Cela se traduit, notamment, par le Schéma de promotion des achats publics socialement et écologiquement responsables (SPASER), le Pacte pour une économie locale durable ou encore l’adossement aux ODD de l’ensemble des plans d’actions de la direction des sports.

La ville de Niort

La ville fait partie de la Démarche apprenante ODD et Territoires, pilotée par le ministère de la Transition écologique, en lien avec son département et la Direction régionale de l’environnement de l’aménagement et du logement (DREAL) Nouvelle-Aquitaine. Niort est l’une des sept collectivités pionnières impliquées dans ce processus de valorisation et de territorialisation des ODD. Dans le cadre de sa démarche Niort Durable 2030, la ville s’est ainsi dotée d’une feuille de route pour la réalisation de l’Agenda 2030, en cohérence avec la Feuille de route nationale. Cette feuille de route fait le lien entre les ODD et les enjeux locaux identifiés à travers son diagnostic territorial, regroupés autour de huit grands défis et déclinés en 140 nouvelles actions renforçant les actions existantes. Cette démarche est le résultat d’un travail de co-construction depuis 2019. En parallèle, un diagnostic technique a été mené, permettant d’analyser la situation actuelle du territoire à l’aune des ODD et d’évaluer les contributions actuelles de la ville, grâce au Baromètre Afnor de la Performance publique.

Le département de la Gironde

Le conseil départemental de la Gironde a intégré les ODD dans son rapport annuel de situation au regard du développement durable, obligatoire pour les collectivités de plus de 50 000 habitants. L’appropriation a été progressive, d’une année à l’autre, au fil des rapports. L’Agenda 2030 a permis d’étudier les projets et politiques publiques en analysant leur impact – positif, neutre, négatif – au regard de chaque ODD. Un tableur Système d’information décisionnel ODD a été mis en place et permet de mesurer l’évolution des indicateurs territoriaux des ODD. Par ailleurs, en partenariat avec la DREAL, la Région Nouvelle-Aquitaine, Bordeaux Métropole et le conseil départemental ont fait de la territorialisation des ODD l’un des chantiers de transformation prioritaire. Dans ce cadre, une boîte à outils SCoT-ODD, pour les documents d’urbanisme via le chantier SCoT-ODD, mené avec la fédération des schémas de cohérence territoriale (SCoT), a été réalisée.