Menu actualité

Thématiques

Actualité

Lancement d’un observatoire du covoiturage au quotidien

Publié - par

Ce nouvel observatoire va permettre de suivre l’évolution des pratiques du covoiturage courte distance en France et d’en évaluer l’impact.

Lancement d'un observatoire du covoiturage au quotidien

À l’occasion des 2 ans du plan de mobilisation pour le covoiturage au quotidien, le ministre délégué chargé des Transports, Jean-Baptiste Djebbari, a lancé, mi-décembre, l’Observatoire national du covoiturage au quotidien. Ce nouvel outil doit permettre de suivre l’évolution des pratiques du covoiturage courte distance en France et d’évaluer l’impact des mesures mises en œuvre par l’État, les collectivités et les entreprises.

À titre d’exemple, Argenteuil-Argenteuil, Angers-Angers et Annecy-Suisse ont été les trois trajets les plus covoiturés au cours du mois de décembre 2021. Au total, 156 572 véhicules partagés ont transporté 215 455 passagers pour parcourir près de 5 millions de kilomètres ! Pour ce seul mois de décembre, le covoiturage courte distance a ainsi permis d’économiser 971,32 tonnes de CO2 et 316 798 litres de pétrole.

Financé par le plan France Relance et le ministère des Transports, la création de l’Observatoire est le fruit d’une collaboration entre les services de l’État, le Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (Cerema), l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), le Groupement des autorités responsables de transport (GART), les collectivités et les opérateurs de covoiturage. Cet outil vient également s’intégrer au sein de la start-up d’État Covoiturage.beta.gouv.fr et s’appuie sur les données issues du Registre de preuve de covoiturage. « Les collectivités et les entreprises vont désormais disposer d’un outil innovant pour mieux piloter leurs stratégies de mobilités durables, notamment en faveur du covoiturage », se félicite le ministère de la Transition écologique.

L’Observatoire met à disposition de tous divers outils visuels et dynamiques. Un premier ensemble de cartographies dynamiques rend compte de la progression du covoiturage territoire par territoire. Trois sont, d’ores et déjà, accessibles :

  • Une représentation en 3D des flux entre les territoires ;
  • Une représentation du nombre et de l’occupation des véhicules par territoire ;
  • Une cartographie des aires de covoiturages.

Elles seront régulièrement consolidées et enrichies avec les données disponibles en open data (offre de transports en commun, pollution de l’air, trafic routier…). Un tableau de bord synthétique a été construit pour s’informer et accompagner la prise de décision des collectivités et des entreprises. De nouveaux indicateurs seront ajoutés dans le courant de l’année 2022 pour encore mieux visualiser les grandes tendances en matière de covoiturage courte distance. Enfin, l’Observatoire comprend un agrégateur de veille qui permet de retrouver les ressources documentaires utiles, « afin de mieux appréhender l’écosystème du covoiturage courte distance et en saisir les enjeux ».