Politique de l’eau : la Région Bretagne dotée officiellement d’une nouvelle compétence

Développement durable

La Région Bretagne est devenue la première collectivité territoriale de France chargée de l’animation et de la coordination des politiques de l’eau sur son territoire. La signature du décret d’application a été confirmée le jeudi 26 janvier par le ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, à l’occasion du 18e Carrefour des gestions locales de l’eau de Rennes.

En Bretagne, la mobilisation historique des collectivités autour de la problématique de l’eau, lui permet, aujourd’hui, de bénéficier d’une organisation, singulière, complète. La Région s’y est investie et fortement impliquée, de manière volontariste, depuis de nombreuses années. Aussi, pour Thierry Burlot, Vice-président de la Région en charge de l’environnement, l’attribution officielle de cette compétence animation-coordination à la Région Bretagne intervient comme une véritable reconnaissance : “C’est une marque de confiance de l’État à notre égard. La Bretagne a connu des difficultés mais elle n’a jamais baissé les bras pour reconquérir la qualité de l’eau. Avec ce nouveau décret, la Région, qui gère les fonds européens et qui est en charge de l’aménagement du territoire et du développement économique, placera l’eau au cœur de son projet pour la Bretagne.”

Au lendemain de la présentation par l’Agence de l’eau Loire-Bretagne des chiffres encourageants de la qualité de l’eau en Bretagne, le Vice-Président Burlot a également tenu à affirmer “aux autorités européennes, à l’État mais aussi aux citoyens, que la qualité de l’environnement en Bretagne est à la fois notre préoccupation et notre fierté.”

Forte de ce nouvel atout, la Région Bretagne veillera à la cohérence et à la continuité des programmes mis en œuvre, à l’heure où se dessine une nouvelle organisation territoriale en matière de politique de l’eau*. Consciente que le développement des territoires est lié à leur capacité à détenir de l’eau en quantité et qualité suffisante, la Région Bretagne sera également très attachée à la question des solidarités locales entre amont et aval.

 

Source : communiqué de presse Région Bretagne

 

* Dès 2018, avec les lois MAPTAM et NOTRe, les cartes vont être redistribuées puisque la gestion de l’eau et des milieux aquatiques, ainsi que la prévention des inondations, seront confiées aux communautés de communes et d’agglomération (EPCI).

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum