Nouvelle baisse de la participation aux élections professionnelles du 6 décembre 2018

Dialogue social

Seulement 49,9 % des agents publics se sont déplacés aux urnes le 6 décembre 2018.

La Direction générale des collectivités locales (DGCL) vient de rendre compte de l’ensemble des résultats des élections professionnelles du 6 décembre 2018 dans la fonction publique territoriale. Ces élections ont concerné le renouvellement des représentants du personnel pour les commissions administratives paritaires (CAP), les comités techniques (CT) des collectivités territoriales et de leurs établissements publics ainsi que l’élection des représentants du personnel contractuel dans le cadre des commissions consultatives paritaires (CCP).

Une relative stabilité des positions respectives des organisations syndicales

La CGT a recueilli 28,8 % des voix (- 0,8 point) devant la CFDT 22,6 % (+ 0,3 point), FO 16,1 % (- 1,6 point), l’Unsa 8,2 % (stable) et la FA-FP (7,1 %, – 0,4 point). Solidaires (fédération SUD Collectivités Territoriales) a obtenu 4,0 % des voix (+ 0,4 point) et la FSU 3,8 % (+ 0,5 point), toutes deux devançant la CFTC (3,5 %, inchangé). Solidaires fait son entrée au CSFPT en prenant un siège à la FA- FP.

Les résultats des élections aux CT permettent en particulier de déterminer la composition du Conseil commun de la fonction publique et des Conseils supérieurs de chacun des trois versants. Le CSFPT dans sa nouvelle composition a prévu de se réunir le 13 février 2019. Sa composition est désormais la suivante : CGT, 7 sièges, CFDT, 5 sièges, FO, 4 sièges, Unsa, 2 sièges, FA-FP, 1 siège et Solidaires,1 siège.

Les résultats des élections professionnelles du 6 décembre 2018 confirment les données provisoires présentées le 11 décembre 2018 avec les positions respectives des organisations syndicales, dans l’ensemble des trois versants de la fonction publique, qui ne sont pas modifiées par rapport aux dernières élections. Ils témoignent d’une relative stabilité des positions respectives des organisations syndicales par rapport au dernier scrutin de 2014.

Le vote électronique et ses dysfonctionnements mis en cause

Les élections professionnelles du 6 décembre 2018 ont été marquées par une nouvelle baisse de la participation, avec seulement 49,9 % des agents publics, qui se sont déplacés aux urnes. La baisse se poursuit et confirme l’affaiblissement des syndicats et du dialogue social dans la fonction publique.

Pour la fonction publique territoriale, la participation a baissé de trois points environ pour s’établir à 51,9 %, contre 54,9 % en 2014. Comme en 2014, le vote électronique et ses dysfonctionnements sont mis en cause pour justifier de la baisse de la participation. Une autre source d’explication de la baisse de participation peut être trouvée dans la lassitude des agents publics et le manque de communication du Gouvernement.

C’est la première fois que les élections professionnelles se sont déroulées simultanément dans l’ensemble de la fonction publique, d’État, territoriale et hospitalière, ainsi qu’auprès des fonctionnaires de La Poste, d’Orange et d’autres organismes. La CFDT devient la première organisation syndicale, secteurs public et privé confondu. La CGT conserve néanmoins la première place au sein de l’ensemble de la fonction publique.

Source : Élections professionnelles 2018 dans la FPT – Tous les résultats pour les CT, CAP et CCP, DGCL, janvier 2019

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum