La protection fonctionnelle n'est pas un automatisme

Droits et obligations

Lorsqu’un fonctionnaire commet une faute personnelle, il ne peut pas se prévaloir d’une protection de son administration.

La faute personnelle prive le fonctionnaire du bénéfice de la protection fonctionnelle. Et ce même lorsqu’elle comporte certains liens avec le service.

C’est ce qu’a tranché la cour administrative d’appel de Bordeaux. L’agent en question est un policier qui a été condamné pénalement pour avoir grièvement blessé une personne avec son arme de service. Il a sollicité la protection fonctionnelle, qui lui a été refusée. La cour d’appel confirme ce refus, estimant que le policier n’était pas en danger. Il a effectivement réussi à se défendre dans un premier temps. Il explique être ensuite parti chercher son arme au cantonnement de la compagnie de CRS afin de défendre deux femmes restées seules sur les lieux de l’altercation. Selon, le tribunal, il aurait alors pu demander à ses collègues de venir l’assister.

Au lieu de quoi il s’est placé en position de provocateur en revenant sur les lieux de l’altercation alors que personne n’était en danger. Il a donc commis une faute personnelle et ne peut en conséquence pas bénéficier de la protection fonctionnelle.

 

Charlotte de L’escale

 

Texte de référence : Cour administrative d’appel de Bordeaux, 13 juillet 2010, req. n° 09BX02878

L'analyse des spécialistes

  • Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public Urbanisme

    Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public

    12/12/17
    La gestion du patrimoine immobilier des collectivités publiques est un sujet aussi complexe que sensible. Retours sur les principaux points établis par l'ordonnance n° 2017-562 du 19 avril 2017.
  • Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017 Concurrence

    Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017

    06/12/17
    Depuis le 1er juillet 2017, les gestionnaires du domaine public sont obligés de mettre en œuvre des procédures transparentes et non discriminatoires avant d’autoriser une personne à occuper le domaine public.
  • Droit de la fonction publique et harcèlement moral: du bon usage du référé-libertés fondamentales Droits et obligations

    Droit de la fonction publique : harcèlement moral et bon usage du référé-libertés fondamentales

    15/11/17
    Le droit de ne pas être soumis à un harcèlement moral constitue, pour un agent public, une liberté fondamentale invocable dans le cadre du référé-liberté.
  • Tous les articles juridiques