Menu actualité

Thématiques

Des soupçons de favoritisme poussent le secrétaire d’Etat aux anciens combattants à la démission

Publié le 24 novembre 2014 à 0h00 - par

Le secrétaire d’Etat Kader Arif a démissionné du gouvernement en raison de sa mise en cause judiciaire dans l’attribution de marchés publics passés dans le domaine de l’événementiel par la région Midi-Pyrénées.

Des soupçons de favoritisme poussent le secrétaire d’Etat aux anciens combattants à la démission

La démission fait suite à l’ouverture d’une enquête préliminaire sur l’attribution de marchés publics à des entreprises dirigées par des membres de la famille du secrétaire d’Etat.