Harcèlement : le maire du Castellet (Var) interdit d’exercer toute fonction publique

Élus

Le maire DVD du Castellet (Var), Gabriel Tambon, reconnu coupable de harcèlement moral, a été condamné mercredi 13 mai 2015 à une interdiction définitive d’exercer une fonction publique par le tribunal correctionnel de Toulon.

M. Tambon a aussi été condamné à 15 000 euros d’amende et 20 000 euros de dommages et intérêts, a-t-on appris auprès de l’avocat de la victime.

Le maire était poursuivi par un employé municipal, Patrick Mazin, pour des faits de harcèlement moral commis entre le 30 décembre 2010 et le 16 mai 2014. Selon l’avocat de M. Mazin, Me Jean Gadet, le maire avait d’abord retiré son portable à l’employé municipal, avait supprimé ses primes puis décidé de murer les fenêtres de son bureau.

Le maire du Castellet avait été condamné une première fois en mai 2014 pour des faits de harcèlement contre le même employé municipal, entre 2007 et 2010. En novembre, la Cour d’appel avait confirmé la condamnation.

Mais le harcèlement s’étant poursuivi, la victime avait alors de nouveau saisi le tribunal correctionnel.

Lors de l’audience, le parquet avait requis un an de prison assorti d’un sursis de mise à l’épreuve, 15 000 euros d’amende et l’interdiction d’exercer toute fonction publique.

Me Hervé Andréani avocat du maire du Castellet s’est dit « étonné de la sévérité de la décision ».

Au nom de la victime, Me Jean Gadet s’est dit « très satisfait que les juges aient appliqué la loi qui permet enfin de sanctionner les élus de la République qui, abusant de leurs fonctions, commettent des délits ».

 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2015

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum