État exemplaire : le service facturier généralisé

Exécution des marchés

Plus simple et plus concentré. Le nouveau processus de paiement des fournisseurs mis en place le 22 janvier par le ministère du Budget doit aider l’État à respecter le délai légal de 30 jours.

Le principe : dorénavant, le même service et la même personne feront toutes les opérations de préparation du paiement des factures.

La méthode, expérimentée en 2008, aurait déjà fait ses preuves. Derrière le délai moyen de paiement de l’État qui est de 20 jours, se cachent en effet des situations fort contrastées. Pour 82 000 factures, ce délai aurait été en réalité de 47 jours l’année passée. Le service facturier appliqué à 14 000 factures aurait permis, selon Bercy, de revenir à un délai de 30 jours.

Or, plan de relance oblige, « l’État [doit] être exemplaire en période de crise vis-à-vis des entreprises
, a justifié le ministre du Budget, Eric Woerth, à propos de sa décision de généraliser cette nouvelle organisation à l’ensemble des services de Bercy. Aucun fournisseur ne doit être mis en difficulté financière, à cause de retards de paiement de la part de l’État
».

L'analyse des spécialistes

  • Infléchissement du transfert des compétences eau et assainissement voulu par la loi NOTRe Intercommunalité

    Infléchissement du transfert des compétences eau et assainissement voulu par la loi NOTRe : quelles conséquences ?

    04/01/18
    La loi n° 2015-991 du 7 août 2015 portant Nouvelle Organisation Territoriale pour la République (dite loi « NOTRe ») attribue, à titre obligatoire, les compétences « eau » et « assainissement » aux communautés de communes et aux communautés d’agglomération, à compter du 1er janvier 2020.
  • Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public Urbanisme

    Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public

    12/12/17
    La gestion du patrimoine immobilier des collectivités publiques est un sujet aussi complexe que sensible. Retours sur les principaux points établis par l'ordonnance n° 2017-562 du 19 avril 2017.
  • Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017 Concurrence

    Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017

    06/12/17
    Depuis le 1er juillet 2017, les gestionnaires du domaine public sont obligés de mettre en œuvre des procédures transparentes et non discriminatoires avant d’autoriser une personne à occuper le domaine public.
  • Tous les articles juridiques