Menu actualité

Thématiques

Un contrat définissant clairement les quantités n’est pas un accord-cadre à bons de commande

Exécution des marchés

Publiée le 28/06/21 par

Un contrat déterminant avec précision la quantité, la consistance et le prix des services objets du contrat n’est pas un accord-cadre à bons de commande, quand bien même il a été conclu pour la durée de quatre ans, durée maximale d’exécution d’un accord-cadre.

En l’espèce, les prestations objets du marché étaient clairement identifiées, dans leur quantité et leur consistance, par le contrat puisque figurait en annexe un bordereau de prix global et forfaitaire définissant également les prestations et leur calendrier d’exécution, en listant les neuf fresques devant faire l’objet d’une restauration. N’étant pas qualifiable d’accord-cadre conclu sans minimum, l’acheteur, qui n’a pas fait le choix de mettre en œuvre son pouvoir de résiliation unilatérale du contrat pour un motif d’intérêt général a commis une faute de nature à engager sa responsabilité, au regard des seuls préjudices qui en sont la conséquence.

 

Texte de référence : CAA de Nantes, 4e chambre, 23 avril 2021, n° 20NT00405, Inédit au recueil Lebon