Forêt publique: l’ONF prendra en charge l’effort budgétaire supplémentaire

Finances locales

Le Conseil d’administration de l’Office national des forêts (ONF) a annoncé jeudi 25 septembre que l’organisme prendrait en charge l’effort budgétaire supplémentaire de 20 millions d’euros, nécessaire au financement du régime forestier, qui devait initialement incomber aux communes forestières.

« L’Office prendra en charge cet effort en s’appuyant sur les perspectives de recettes de bois en hausse et la montée en puissance du crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE) », explique l’ONF dans un communiqué.

Cette déclaration intervient suite à la décision du gouvernement de ne pas faire porter aux communes forestières l’effort budgétaire supplémentaire nécessaire au financement du régime forestier, comme initialement prévu dans le projet de loi de finances 2015.

Cet effort budgétaire se traduira par la réduction de 20 millions d’euros de la subvention exceptionnelle accordée par l’État à l’ONF, confirme ce dernier.

Le gouvernement avait renoncé le 18 septembre à taxer davantage les communes pour l’entretien des forêts publiques dans le cadre du budget 2015 après une levée de boucliers des communes forestières et des syndicats de l’ONF.

Pour économiser 50 millions d’euros sur trois ans, le gouvernement envisageait d’augmenter les taxes à l’hectare payées par les communes au budget de l’ONF de 2 à 14 euros).

Plusieurs centaines d’agents de l’ONF se sont rassemblés jeudi devant le siège à Paris pour défendre leur mission de service public et dire « non aux suppressions de postes ».
 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2014

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum