Challenge administration 2020 : des étudiants planchent sur l’avenir des services publics

Fonction publique

La troisième édition du Challenge administration 2020 est entrée dans la phase de la demi-finale. Les dix équipes restantes ont jusque fin janvier pour finaliser et promouvoir leurs projets, avant la finale.

Lancé il y a trois ans par la Direction générale de la modernisation de l’État (DGME), Challenge administration 2020 propose aux étudiants de bâtir des projets de modernisation de l’administration. L’édition 2011-2012, centrée sur la facilitation de la vie des usagers et les réseaux sociaux est désormais en phase de demi-finale, les dix équipes retenues ayant jusque fin janvier pour étayer leurs projets, avant la finale, qui se tiendra début février au ministère du Budget.

Parmi les dix projets retenus, certains ont des implications directes pour la fonction publique :

– le projet « Open Data School », qui se veut une nouvelle étape dans la mise en ligne des données publiques, mettant ainsi la France en pointe dans ce domaine, en favorisant la mise en ligne par les agents eux-mêmes des données, par « une école de formation pour les agents de la fonction publique, producteurs de données, qui place le citoyen au cœur de sa préoccupation ». En d’autres termes, les agents seraient formés à l’open data pour en être des acteurs directs.

– le projet « Humain, plus humain », qui promeut une plate-forme intitulé monadministrateur.gouv, centralisant toutes les informations disponibles sur l’administration, la fonction publique, ses droits, ses devoirs, à destination des administrés. « L’enjeu n’en est pas une extension de leurs droits, mais leur connaissance, puis leur utilisation. La philosophie traditionnelle du service public adaptée au Web 2.0, en somme » résume l’équipe.

– l’équipe « Kandie & Cie » ambitionne elle de faciliter les procédures d’inscription aux concours administratifs, via un portail unique ayant pour modèle mon.service-public.fr, avec agenda personnel reprenant le calendrier des concours auxquels est inscrit le candidat, dématérialisation de l’inscription et téléchargement des pièces à joindre, e-convocation, ou encore alerte sms/courriel lors de la communication des résultats.

– « En deux temps trois clics » propose un « bison futé de l’administration », autrement dit une communication en temps réel du temps d’attente au guichet. Ce projet s’inscrit selon ses porteurs dans le cadre des ambitions de la charte Marianne signée en 2005 sur la qualité des services publics, reprenant notamment les objectifs suivants : faciliter l’accès aux services publics, accueillir avec attention et courtoisie les usagers, répondre de façon compréhensible et dans un délai annoncé, recueillir les propositions de l’usager.

– enfin, « Mutadis Mutandis » propose la création en ligne d’un forum régional et national pour une meilleure interaction entre agents et usagers, et ainsi « lancer une dynamique de co-conception au sein de l’administration ».
L’évolution de l’ensemble de ces projets ainsi que les cinq autres encore en lice est à suivre sur le blog qui leur est dédié, http://blog.administration2020.fr.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum