Fonction publique : effectifs quasiment stables en 2017, à 5,66 millions de personnes

Fonction publique

La fonction publique employait 5,66 millions d’agents au 31 décembre 2017, un chiffre en repli de 0,1 % sur un an, soit 4 800 fonctionnaires de moins qu’en 2016, selon les données provisoires publiées jeudi 13 décembre par l’Insee.

Hors contrats aidés – ces contrats de travail dérogatoires au droit commun pour lequel l’employeur bénéficie d’aides -, les effectifs ont progressé de 0,8 % par rapport à 2016, à 5,53 millions de personnes. « Le nombre de contrats aidés chute dans les trois versants », relève l’Insee dans un communiqué. La diminution de ces contrats, voulue par le gouvernement, a ainsi atteint 26,6 % dans la fonction publique en 2017, soit 50 400 de moins qu’en 2016.

Dans la fonction publique d’État, les effectifs (2,5 millions de personnes, contrats aidés compris) sont restés quasiment stables (+ 0,1 %), après une progression de 1 % en 2016. Dans les ministères, la hausse est de 1,2 %, soit 22 900 agents de plus, grâce notamment à une hausse des effectifs au ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (+ 20 600 agents). « Dans une moindre mesure, l’emploi croît dans les ministères de l’Intérieur (+ 5 200) et de la Justice (+ 1 300) », ajoute l’Insee.

Les effectifs sont en revanche en recul « dans les ministères économiques et financiers (− 2 000) ainsi qu’aux ministères chargés de l’Environnement et du Logement (− 1 200) », et dans les établissements publics, particulièrement touchés par la réduction des contrats aidés (− 19 400) qui représentaient 13,2 % des effectifs fin 2016.

Dans la fonction publique territoriale (1,97 million de personnes), les effectifs continuent de décroître au même rythme qu’en 2016 (− 0,4 %). « Le recul des contrats aidés est particulièrement notable dans le secteur communal (− 21 600 soit − 26,1 %) », souligne l’institut des statistiques. Dans les régions et départements, l’emploi – contrats aidés compris – baisse légèrement (− 0,2 % après − 1,0 % en 2016).

Enfin, dans le troisième versant, la fonction publique hospitalière, les effectifs sont restés parfaitement stables sur un an, à 1,19 million de personnes, marquant l’arrêt de la baisse observée les années précédentes. Ils reculent de 0,1 % dans les hôpitaux, qui constituent le gros de ce versant, mais progressent de 1,3 % dans les établissements médico-sociaux (y compris Ehpad).

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2018

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum