Label RSEi : un label pour conjuguer RSE et inclusion

Insertion

La Fédération des entreprises d’insertion a conçu le label RSE des entreprises qui agissent pour l’inclusion des plus vulnérables.

Élaboré par la Fédération des entreprises d’insertion avec l’Afnor, le label RSEi – Responsabilité Sociétale des Entreprises inclusives – est « ouvert à toute entreprise qui souhaite tendre à l’excellence », explique le président de la fédération, Luc de Gardelle. Présenté début février 2020, ce label se veut un outil pour valoriser et faire reconnaître les pratiques des entreprises d’insertion.

Le label RSEi est une déclinaison de la norme internationale ISO 26 000, adaptée aux entreprises inclusives. Celui-ci atteste du niveau de maturité des entreprises inclusives en matière de RSE, en y intégrant les spécificités de la mission d’inclusion des personnes vulnérables. Le label RSEi s’appuie sur un référentiel du même nom. Celui-ci constitue, à la fois, un guide et un cadre pour les entreprises inclusives souhaitant inscrire leur activité dans les trois piliers du développement durable : économique, sociétal et environnemental.

Fruit de près de 3 ans de travail, le référentiel RSEi se décline en cinq chapitres comportant chacun des sous-critères relatifs aux enjeux de RSE spécifiques aux entreprises inclusives. Le chapitre 3 « Management de l’inclusion » est « central puisque porteur du principal objectif des entreprises inclusives : favoriser l’accès à l’emploi durable des personnes vulnérables, explique la Fédération des entreprises d’insertion. Les autres chapitres déclinent les attendus de RSE propres aux entreprises inclusives, à travers la gouvernance et le projet d’entreprise (chapitre 1), le management des ressources humaines (chapitre 2), le management des enjeux environnementaux (chapitre 4) et l’amélioration continue (chapitre 5).

« Le label RSEi vise ainsi à promouvoir l’excellence sociale des entreprises inclusives, que ce soit à travers leur expertise en matière d’inclusion ou bien de leurs bonnes pratiques en matière de gouvernance, comme à maximiser leur empreinte positive sur les territoires auprès de leurs parties prenantes », insiste la fédération.

La démarche RSEi mise en œuvre par l’entreprise est évaluée par Afnor Certification. Un auditeur tierce partie d’Afnor Certification, expert de la responsabilité sociétale, vient sur site évaluer de manière factuelle l’appropriation, le déploiement et l’amélioration de chacun des sous-critères du référentiel. Le dossier de candidature précise les critères et exigences pour les entreprises candidates à la labellisation RSEi.

Posté le par

Recommander cet article