La région Île-de-France désigne un « référent laïcité »

Publié le 25 mars 2024 à 15h00 - par

Assisté d’une cellule régionale dédiée à la laïcité, le référent veille au respect de la Charte régionale des valeurs de la République et de la laïcité mise en place par la région depuis 2017.

La région Île-de-France désigne un « référent laïcité »
© Par Melkan Bassil - stock.adobe.com

« C’est très simple en fait. La laïcité, c’est considérer que, dans la vie, il y a trois sphères : une sphère privée, où la liberté règne ; une sphère publique qui relève de l’État, où la neutralité règne ; et, entre les deux, il y a la sphère civile, où c’est la discrétion qui règne. Une discrétion à l’égard des manifestations religieuses. Mais aussi une discrétion à l’égard des critiques de la religion. C’est dans cette sphère civile que se posent la plupart des problèmes. Ce qui est intéressant, c’est d’observer que le contraire de la laïcité ce n’est pas la religion, mais le fondamentalisme. Le fondamentalisme, c’est dire qu’il n’y a pas trois sphères, mais qu’il n’y en a qu’une seule, régie par une seule loi », explique Pierre-Henri Tavoillot, désigné à l’automne 2023 « référent laïcité de la Région Île-de-France » par Valérie Pécresse, présidente du conseil régional. Ce philosophe, professeur d’université, préside le Collège de philosophie. À la suite des attentats de 2015, il a créé, à la Sorbonne, un diplôme universitaire de référent laïcité.

Pierre-Henri Tavoillot est donc chargé du suivi des sujets laïcité au sein de la région francilienne. À ce titre, il doit s’assurer du respect de la charte régionale des valeurs de la République et de la laïcité mise en place par la région Île-de-France dès 2017.

Il jouera également un rôle de conseil auprès des agents publics et des partenaires de la région pour la mise en œuvre du principe de laïcité dans les politiques régionales et lorsque des signalements lui seront remontés. Dans sa mission de référent, Pierre-Henri Tavoillot sera assisté par une cellule régionale de veille et d’appui intitulée « Laïcité et valeurs de la République ». Celle-ci instaurera, notamment, une veille pour assurer une détection des « signaux faibles » et pourra mener des audits d’organismes et associations financées par le conseil régional. Cette cellule sera également un pôle ressources et formation pour les élus, les services et les partenaires de la région Île-de-France. « Mon rôle, c’est de contribuer à poursuivre la construction d’une culture commune de la laïcité, qui est déjà bien entamée à la région Île-de-France, a résumé Pierre-Henri Tavoillot, le 15 mars 2024. Je serai aussi le réceptacle des différents signalements d’atteintes à la laïcité qui seront faits. Il y a, avec moi, une cellule qui les gère, mais, en dernière instance, je donnerai mon avis sur ces signalements. Par ailleurs, il y a aussi la grande question des subventions. C’est-à-dire que je dois faire en sorte que l’argent public soit utilisé conformément au pacte de la laïcité. Enfin, j’aurai également une mission de formation ».

Ces actions sont issues des préconisations du rapport confié à Gilles Clavreul en 2022, intitulé « Quatre ans après la Charte : pour une nouvelle étape en faveur de la laïcité en Île-de-France », explique le conseil régional. En effet, « depuis 2016, la Région Île-de-France a fait du combat en faveur de la laïcité une priorité régionale, ajoute-t-il. Elle forme ses agents à bien comprendre et maîtriser les enjeux de la laïcité. Sa charte de la laïcité et des valeurs de la république a inspiré plusieurs autres collectivités et l’État dans sa loi contre le séparatisme. » Ainsi, les bénéficiaires de subventions régionales s’engagent faire respecter les valeurs de la République et le principe de laïcité, insiste la région Île-de-France. Dans le cas contraire, les subventions ne peuvent être versées. La région francilienne se veut également pionnière dans la prévention de la radicalisation dans le sport.

Laïcité : droits et devoirs des agents et des usagers du service public

Livre blanc

Laïcité : droits et devoirs des agents et des usagers du service public

Alors que les atteintes à la laïcité se multiplient, notamment à l’école ou à l’hôpital, un rappel des règles en vigueur nous semble nécessaire pour convier tous les acteurs – élus, responsables ...

Télécharger le livre blanc