Le pilotage de la masse salariale

Management

Dans un contexte économique tendu, les dépenses de personnel requièrent une attention toute particulière car elles sont le facteur essentiel permettant de rendre un service performant aux citoyens, aux usagers et aux contribuables.

Les dépenses de personnel doivent constituer le premier levier d’action pour les gestionnaires. Le pilotage de la masse salariale devient ainsi un enjeu crucial tant il est à la fois l’instrument de la connaissance des coûts, de la responsabilité et celui de la liberté (choix de gestion).
 

Les éléments constitutifs de la masse salariale.

La masse salariale est principalement composée des dépenses liées aux rémunérations des personnels telles les rémunérations principales, les salaires, les primes et indemnités, les charges employeurs, les impôts et les taxes assis sur les rémunérations. Cependant, d’autres dépenses connexes la composent qui ne sont pas en relation directe avec les salaires d’activité à proprement parler, mais correspondent, pour l’essentiel, à des prestations sociales – ou équivalent – à la charge de l’employeur.

Il convient également de rappeler que si la masse salariale est composée pour une large part de la rémunération indicée, elle englobe également des éléments ne reposant pas sur une masse indiciaire tels que : les salaires des contrats aidés, certaines rémunérations à la tâche, des prestations sociales…

Ce que l’on entend par pilotage de la masse salariale

Le pilotage de la masse salariale permet d’opérer des choix de gestion et de nourrir le dialogue de gestion. Sous le terme générique de pilotage de la masse salariale, on désigne en fait deux processus : la budgétisation et la gestion au cours de l’exercice. Peu à peu, ceux-ci devraient prendre en compte une perspective pluriannuelle.

Le pilotage de la masse salariale s’inscrit toujours dans une démarche itérative, caractérisée par de constants allers et retours entre le prévisionnel et le constaté. La budgétisation a pour objectif de déterminer l’enveloppe de crédits allouée aux dépenses de personnel. Elle se déroule généralement en année n pour l’exercice n+1. Elle est éclairée par les éléments d’exécution ou la prévision d’exécution de l’année n-1 et de l’année n.

La gestion annuelle de la masse salariale a pour objectif de permettre de respecter en exécution l’enveloppe de crédits tout en assurant la couverture de l’ensemble des engagements. Elle implique de suivre et d’analyser la dépense à l’échelle infra-annuelle, c’est-à-dire de comparer la prévision et la réalisation. Les éventuels écarts doivent être réintégrés pour réajuster la prévision en fonction de la dépense constatée et permettre ainsi de prendre les mesures de gestion qui sont rendues nécessaires pour respecter l’enveloppe allouée ou qui sont rendues possibles en cas de marges de manœuvre. L’analyse de l’exécution de la dépense doit être menée de façon mensuelle.

Tous les postes de dépenses ne nécessitent pas la même attention en termes d’analyse et de prévision, dans la mesure où ils ne représentent pas les mêmes parts dans la masse salariale et ne portent donc pas les mêmes enjeux.

De façon générale, les rémunérations principales et leurs compléments constituent un poste déterminant. En revanche, certains postes peuvent ne comporter que de faibles enjeux. Tel peut être le cas des prestations sociales facultatives. Il convient de retenir des modes d’organisation qui facilitent le pilotage de la masse salariale, dans la mesure où toutes les étapes de ce pilotage supposent une connaissance de la paye et de la gestion des personnels.

Dans ce même souci de coordination, les métiers des ressources humaines, de la paye ainsi que les métiers financiers sont voués à travailler ensemble.

Enfin, les incidences des calendriers de gestion, des modes d’organisation et des procédures sont telles qu’elles doivent donner lieu à des réflexions sur leur optimisation afin de minimiser les aléas de gestion de la masse salariale et simplifier le suivi (avancer les calendriers, rationaliser les rythmes de paiement en mensualisant par exemple le paiement des indemnités).

 

Pour aller plus loin :

 

Livre blanc

Construire un tableau de bord de la masse salariale

Téléchargez

Le pilotage de la masse salariale, en tant qu’axe stratégique du budget des collectivités, implique la création d’outils spécifiques qui vont permettre aux responsables Ressources humaines et financiers de suivre progressivement l’évolution des données.

Quels sont les volets permettant la construction d’outils de pilotage de la masse salariale ? Comment construire un tableau de bord synthétique ?

Découvrez les réponses à ces questions en téléchargeant gratuitement la fiche « Construire un tableau de bord de la masse salariale ».

Cet extrait du service documentaire Pratique des finances territoriales vous est offert par les Éditions Weka.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum