Vers l'égalité d'accès à la fonction publique pour l'outre-mer

Parité

Une circulaire est parue cet été qui donne des solutions pour ramener le niveau de difficulté à ce qu’il est en métropole. Certaines idées peuvent s’adapter aux différentes collectivités et inspirer les managers publics.

Les conditions d’accès à la fonction publique sont plus difficiles pour les citoyens français d’outre-mer que pour les métropolitains. Partant de ce constat fait lors des états généraux de l’outre-mer de 2009 et du conseil interministériel de l’outre-mer, le gouvernement a décidé de mettre en place des mesures visant le respect du principe constitutionnel d’égalité d’accès aux emplois publics.

Ainsi, une circulaire est parue le 23 juillet 2010 dans laquelle Brice Hortefeux, Éric Woerth, Marie-Luce Penchard et Georges Tron s’engagent pour faire émerger une fonction publique plus représentative des réalités d’outre-mer.

Ce texte est relatif « à la mise en œuvre des mesures transversales retenues par le conseil interministériel de l’outre-mer pour favoriser l’émergence d’une fonction publique plus représentative du bassin de vie qu’elle administre ».

Il s’articule autour de trois projets : « Renforcer les chances des personnes originaires de l’outre-mer d’accéder aux emplois de responsabilité, tant dans les territoires ultramarins qu’en métropole ; mieux organiser la mobilité des agents au sein des départements d’outre-mer ; confier aux responsables de l’action publique outre-mer un rôle dans le développement de la diversité des recrutements ».

Différentes mesures sont mises en œuvre pour réaliser ces objectifs. Parmi elles, une meilleure gestion de la durée des affectations. Mais aussi la possibilité de prendre en compte la connaissance de la région lors de l’examen des candidatures. Et le devoir pour les ministères de proposer des mesures de détection et d’accompagnement des agents à haut potentiel issus de l’outre-mer.

Charlotte de L’escale

Source Internet :

L'analyse des spécialistes

  • Appel à projets, commande publique ou subvention, comment les distinguer ? Commande publique

    Appel à projets, commande publique ou subvention, comment les distinguer ?

    10/04/18
    La distinction entre les subventions et la commande publique est plus claire qu'auparavant en raison des définitions données par les textes. Toutefois, des incertitudes subsistent, qui sont en particulier liées au développement de procédures intermédiaires sous la forme notamment d'appels à projets.
  • Collectivités publiques et protection des données à caractère personnel : l'impact du RGPD Administration

    Collectivités publiques et protection des données à caractère personnel : l’impact du RGPD

    04/04/18
    La réglementation relative à la protection des données personnelles va vivre une petite révolution le 25 mai 2018. À compter de cette date, le règlement général sur la protection des données, dit RGPD (UE 2016/679 du 27 avril 2016), entrera en vigueur dans tous les pays de l'Union européenne. Ombeline Soulier Dugénie et Emmanuelle Behr, Avocates Associées du Cabinet Redlink, reviennent sur les grandes lignes directrices de ce nouveau cadre normatif.
  • La mise en œuvre d'un intéressement collectif comme rémunération dans fonction publique est-elle vraiment possible ? Rémunération

    La mise en œuvre d’un intéressement collectif comme rémunération dans la fonction publique est-elle vraiment possible ?

    03/04/18
    « On va essayer de travailler à une nouvelle rémunération des agents publics fondée sur le mérite ». Telle est l’une des déclarations faites par Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes Publics sur les antennes de BFMTV - RMC le 19 février dernier. Si elle est dans l'air du temps, la question d'une rémunération « au mérite » des agents publics n’est pas nouvelle. Par le passé déjà, plusieurs gouvernements ont relancé cette idée d'introduire davantage de « mérite » dans la rémunération des fonctionnaires.
  • Tous les articles juridiques