Ligue 1 : proposition de loi UMP contre les PPP et les subventions aux clubs

Partenariat public-privé

Plusieurs sénateurs UMP soutiennent une proposition de loi visant notamment à supprimer les subventions de fonctionnement aux clubs de Ligue 1 ainsi que le recours aux partenariats public-privé (PPP) pour la construction de grands stades.

Cette proposition, défendue par le sénateur UMP de l’Isère Michel Savin, est le fruit de quasiment un an de travaux de la mission commune d’information « sport professionnel et collectivités territoriales » qu’il a présidée.

Le rapport de plus de 150 pages présenté par la mission souligne l’obsolescence des relations entre les collectivités territoriales et prône sa rénovation. Il émet 30 propositions qui prévoient notamment que les clubs recevant plus de 10 millions d’euros par an de droits de retransmission télévisée ne seraient plus éligibles aux subventions versées par les collectivités territoriales, ce qui exclue de fait les clubs de Ligue 1.

Par ailleurs, il recommande d’interdire aux collectivités de recourir aux partenariats public-privé (PPP) pour financer une enceinte sportive utilisée majoritairement par un club professionnel.

Les villes d’une certaine taille seraient en revanche autorisées à subventionner ou cautionner, pour une durée et un montant limités, les clubs désireux de devenir propriétaires de leurs infrastructures.

Cette proposition de loi pourrait, selon M. Savin, être débattue à l’automne au Sénat et donner lieu à des amendements lors du débat sur le projet de loi portant nouvelle organisation territoriale de la République.
 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2014

L'analyse des spécialistes

  • Rupture conventionnelle dans la fonction publique : les précisions de la décision n°2020-860 QPC Fonction publique

    Rupture conventionnelle dans la fonction publique: les précisions de la décision n°2020-860 QPC

    21/10/20
    En rappelant que la rupture conventionnelle « ne peut être imposée par l'une ou l'autre des parties », dans sa décision n° 2020-860 QPC, le Conseil constitutionnel souligne la nature contractuelle de cette procédure et affirme que tout fonctionnaire peut alors être assisté par l'organisation syndicale de son choix, qu'elle soit représentative ou non.
  • Quelle CDIsation des agents contractuels dans la fonction publique territoriale ? Statut

    Quelle “CDIsation” des agents contractuels dans la fonction publique territoriale ?

    19/10/20
    Le droit de la fonction publique reconnait le principe du recours aux contrats à durée indéterminée (CDI) et autorise le recrutement de contractuels sur des postes permanents. Depuis la moitié des années 2000, il y a eu une multiplication des agents contractuels à durée indéterminée, ce qui constitue une exception au principe d'exclusivité de l'occupation des emplois publics permanents par des fonctionnaires. La loi du 6 août 2019 relative à la transformation de la fonction publique et le décret n° 2019-1414 du 19 décembre 2019 renforcent cette tendance dans la fonction publique territoriale.
  • Eau et assainissement, quel avenir pour les syndicats infra-communautaires après le 30 septembre 2020 ? Intercommunalité

    Eau et assainissement, quel avenir pour les syndicats infra-communautaires après le 30 septembre 2020 ?

    02/10/20
    Au 1er octobre 2020, le sort des syndicats de communes exerçant cette compétence à la date du transfert de la compétence à une communauté de communes ou communauté d'agglomération semble partiellement scellé.
  • Tous les articles juridiques