Allocation chômage en cas d'absence de réintégration après disponibilité

Protection sociale

Dans un arrêt du 11 mars 2014, la Cour administrative d’appel de Bordeaux précise le droit au chômage en cas d’absence de réintégration après disponibilité.

En vertu des dispositions de l’article 72 de la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984, un fonctionnaire territorial a droit, lorsqu’il demande sa réintégration et lorsque la durée de sa période de disponibilité pour convenances personnelles n’a pas excédé trois années, à ce qu’une des trois premières vacances dans la collectivité d’origine lui soit proposée. Le fonctionnaire, maintenu en disponibilité faute d’emploi vacant, doit être regardé comme étant involontairement privé d’emploi et donc comme bénéficiaire des allocations chômage. Toutefois, dès lors qu’il refuse le poste proposé, il se met lui-même en situation de perte volontaire d’emploi, et ne peut en conséquence bénéficier des allocations chômage.

 

Texte de référence : Cour administrative d’appel de Bordeaux, 2e chambre (formation à 3), 11 mars 2014, n° 13BX01652, Inédit au recueil Lebon

L'analyse des spécialistes

  • Quels pouvoirs de police du maire dans la proposition de loi “Sécurité globale” ? Élus

    Quels pouvoirs de police du maire dans la proposition de loi “Sécurité globale” ?

    07/04/21
    Dans quelle mesure les pouvoirs de police du maire sont-ils renforcés après le vote par la commission mixte paritaire1 du texte de la proposition de loi pour une sécurité globale préservant les libertés qui prévoit d'expérimenter l'élargissement du domaine d'intervention de la police municipale sur la voie publique ?
  • Projet de loi 4D : quels transferts de services sont applicables aux agents publics ? Administration

    Projet de loi 4D : quels transferts de services sont applicables aux agents publics ?

    23/03/21
    L'article 34 du projet de la loi 4D1 envisage la question des transferts de personnel dans la mise en œuvre des compétences de l'État transférées aux collectivités territoriales. Ces dispositions sont appelées à être modifiées lors du débat parlementaire.
  • Les CCAS peuvent-ils être exonérés de commission d’appel d’offres pour leurs marchés publics formalisés ? Passation des marchés

    Les CCAS peuvent-ils être exonérés de commission d’appel d’offres pour leurs marchés publics formalisés ?

    17/03/21
    Les centres communaux (et intercommunaux) d'action sociale (CCAS/CIAS) ne peuvent pas être exonérés d'avoir recours à une commission d'appel d'offres (CAO) pour passer leurs marchés publics formalisés.
  • Tous les articles juridiques