Assurance chômage

Protection sociale

Un arrêté du 30 juillet 2015 porte agrément d’accords relatifs à l’assurance chômage.

Les avenants n° 1 et n° 2 du 25 mars 2015 portant modification de la convention du 14 mai 2014 relative à l’indemnisation du chômage sont rendus obligatoires pour tous les salariés. La convention du 14 mai 2014 relative à l’indemnisation du chômage s’est fixée comme objectif de renforcer la sécurisation des parcours professionnels et de favoriser la reprise d’une activité professionnelle. Des aménagements sont apportés pour permettre, dans certaines conditions, aux allocataires d’opter pour le montant et la durée de versement des allocations dont ils auraient bénéficié en l’absence de reliquat de droits.

D’autre part, des dispositions sont prises pour ne pas dégrader l’équilibre financier de l’assurance chômage. Le taux de l’ARCE sera ainsi temporairement réduit pour une période de deux ans.

 

Texte de référence : Arrêté du 30 juillet 2015 relatif à l’agrément d’accords d’assurance chômage

L'analyse des spécialistes

  • Revue de l'actualité juridique territoriale #1 : la réforme territoriale Administration

    Revue de l’actualité juridique territoriale #1

    18/06/19
    WEKA et le cabinet Landot et associés vous donnent rendez-vous tous les 15 jours pour analyser l’essentiel de l’actualité juridique du monde territorial : l’expertise en 10 minutes au plus proche de vos besoins.
  • Manifestations : retour sur les nouvelles dispositions de la loi n°2019-290 du 10 avril 2019 Sécurité

    Manifestations : retour sur les nouvelles dispositions de la loi n°2019-290 du 10 avril 2019

    03/06/19
    Partant du constat que les manifestations sur la voie publique sont désormais fréquemment émaillées de graves incidents et d’actes de dégradation, le législateur a décidé de s’emparer du sujet pour durcir l’arsenal juridique en vigueur et mieux prévenir ces phénomènes d’ultra violence lors de rassemblements publics1.
  • Le retrait de délégation à un adjoint Élus

    Le retrait de délégation à un adjoint

    02/05/19
    « L'adjoint au maire est élu par le conseil municipal (et non pas nommé par le maire), mais, à l'exception de ses qualités d'officier d'état-civil et d'officier de police judiciaire, qu'il exerce de plein droit, il ne dispose de compétences que dans la mesure où le maire lui en délègue ».
  • Tous les articles juridiques