Élus locaux et cotisations de Sécurite sociale

Protection sociale

Les indemnités de fonction des élus locaux vont être assujettis à l’ensemble des cotisations sociales.

Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2013 prévoit d’assujettir à cotisations sociales l’ensemble des indemnités de fonction des élus locaux dès lors que celles-ci sont supérieures à 18 186 € en 2012. Par ailleurs, l’exonération de cotisations d’accident du travail, de maladies professionnelles et d’allocations familiales dont bénéficient les élus locaux disparaitra.

Les élus locaux seront donc couverts face au risque d’accident du travail (AT), de maladie professionnelle (MP) et prendront part au financement des prestations familiales au même titre que les assurés sociaux soumis aux règles de droit commun.
 

Texte de référence : Projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2013

L'analyse des spécialistes

  • Comment réunir des conseils municipaux et communautaires pendant l'état d'urgence sanitaire en 2021 ? Élus

    Comment réunir des conseils municipaux et communautaires pendant l’état d’urgence sanitaire en 2021 ?

    20/01/21
    Dans quelle mesure le projet de loi déposé le 13 janvier 2021 autorisant la prorogation de l’état d’urgence sanitaire, s‘il est adopté en l'état, va-t-il prolonger les mesures dérogatoires en matière de réunions des conseils municipaux et communautaires ?
  • Quelle indemnité de départ volontaire (IDV) pour les fonctionnaires en 2021 ? Fonction publique

    Quelle indemnité de départ volontaire (IDV) pour les fonctionnaires en 2021 ?

    14/01/21
    À l'heure de l'expérimentation de la rupture conventionnelle dans la fonction publique, est-ce qu'un fonctionnaire1, désireux de quitter la fonction publique, conserve un grand intérêt à demander une indemnité de départ volontaire (IDV) ?
  • Chômage et rupture conventionnelle dans la fonction publique territoriale, où en est-on ? Fonction publique

    Chômage et rupture conventionnelle dans la fonction publique territoriale, où en est-on ?

    18/12/20
    La loi du 6 août 2019 et deux décrets pris le 31 décembre 2019 ont instauré la rupture conventionnelle, comme mode de départ d’un agent public. Si ce dernier accepte ce mode de rupture, il pourra bénéficier de l'allocation chômage. Beaucoup d’incertitudes demeurent aujourd’hui sur la mise en place de ce dispositif.
  • Tous les articles juridiques