Fonctionnaires : Olivier Dussopt d’accord pour avancer le rendez-vous salarial

Rémunération

Le secrétaire d’État chargé de la fonction publique, Olivier Dussopt, s’est déclaré mardi 9 janvier plutôt favorable à avancer le rendez-vous salarial annuel des fonctionnaires, comme le réclament huit syndicats, mais sans donner de calendrier.

Le prochain rendez-vous est prévu en octobre mais « huit des neuf organisations syndicales représentatives nous ont demandé, à Gérald Darmanin et moi-même, d’avancer ce rendez-vous dans l’année. Nous sommes en train de regarder dans quelles conditions on peut le satisfaire (…) Si nous pouvons l’avancer, nous l’avancerons », a dit M. Dussopt sur Public Sénat/TV5 Monde.

« Il faut qu’on trouve la bonne date qui permette aux organisations syndicales d’être entendues » tout en faisant « en sorte que le collège d’employeurs (État, hôpitaux, collectivités) puisse aussi être en situation de discuter et d’avancer sereinement », a-t-il expliqué.

Huit syndicats (CGT, CFDT, Unsa, FSU, Solidaires, CFTC, CFE-CGC et FA-FP) ont demandé que le prochain rendez-vous salarial soit avancé au début du printemps afin de rapidement « rediscuter d’une augmentation réelle et significative des salaires » des fonctionnaires. Ce sujet « ne saurait attendre octobre 2018 », ont-ils écrit ensemble mi-décembre.

Sur le fond, « je ne préjuge pas des discussions que nous aurons », a ajouté M. Dussopt. « Il y a la question du point d’indice, qui est gelé pour 2018, il y a la question des mesures catégorielles et il y a aussi des discussions qui s’ouvrent autour de la protection sociale complémentaire : tout ça doit être pris dans son ensemble », a-t-il poursuivi.

Interrogé également sur le projet Action publique 2022, de réforme de l’action de l’État et du service public, il a assuré n’avoir « aucune divergence » avec son ministre de tutelle Gérard Darmanin.

« Il n’y a ni religion ni tabou. Si pour tel ou tel service, l’externalisation ou la délégation du service public est plus efficace, il faut y avoir recours » et au contraire « maintenir dans un giron public » ou « développer » certains autres services, a-t-il poursuivi.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2018

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum