Retraite à taux plein : augmentation de la durée d'assurance pour les assurés nés en 1955

Retraite

L’âge d’ouverture du droit à la retraite pour les assurés nés en 1955 est fixé au plus tôt à 61 ans et 8 mois (66 ans et 8 mois pour l’âge du taux plein sans décote). Le décret n° 2011-916 du 1er août 2011 porte à 166 trimestres (soit 41,5 ans) la durée d’assurance requise pour que cette génération puisse bénéficier d’une retraite à taux plein.

Sont concernés par cette augmentation de la durée d’assurance, les assurés nés en 1955 du régime général, des régimes alignés (salariés agricoles, artisans, commerçants), des travailleurs non salariés agricoles, des professions libérales, des avocats, du régime de la fonction publique de l’État, des régimes de retraite des fonctionnaires territoriaux et hospitaliers et des ouvriers de l’État et du régime social des ministres du culte.

Récapitulatif

(Articles 5 et 66 de loi n° 2003-775 du 21 août 2003 modifiée, des décrets n° 2010-1734 du 30 décembre 2010 et n° 2011-916 du 1er août 2011)

Année des 60 ans de l’agent :  nombre de trimestres et bonifications exigés pour bénéficier du taux plein.

 

2004 (né en 1944) 152
2005 (né en 1945) 154
2006 (né en 1946) 156
2007 (né en 1947) 158
2008 (né en 1948) 160
2009 (né en 1949)  161
2010 (né en 1950) 162
2011 (né en 1951) 163
2012 (né en 1952) 164
2013 (né en 1953) 165
2014 (né en 1954) 165
2015 (né en 1955) 166

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Texte de référence :

Décret n° 2011-916 du 1er août 2011 portant application de l’article 17 de la loi n° 2010-1330 du 9 novembre 2010 portant réforme des retraites relatif à la durée d’assurance nécessaire pour bénéficier d’une pension de retraite à taux plein et à la durée des services et bonifications nécessaire pour obtenir le pourcentage maximum d’une pension civile ou militaire de retraite applicable aux assurés nés en 1955

L'analyse des spécialistes

  • Quelles sont les règles régissant les modalités d'affichage publicitaire sur les monuments historiques ? Urbanisme

    Quelles sont les règles régissant les modalités d’affichage publicitaire sur les monuments historiques ?

    05/09/18
    Les Journées du patrimoine, les 15 et 16 septembre prochains seront l'occasion de découvrir des monuments historiques méconnus ou habituellement fermés au public. Certains d'entre eux, en cours de restauration, ne seront pas ouverts au public, dissimulés derrière des échafaudages, voire de grandes bâches publicitaires qui ne font pas toujours l'unanimité. Il faut savoir que l'affichage publicitaire sur un monument historique est très encadré juridiquement ce qui n'empêche pas un recours accru à son utilisation révélant parfois certains abus.
  • Le régime des CCAS : qu'en est-il de l'extension des possibilités de délégation dans les CCAS ? Administration

    Le régime des CCAS : qu’en est-il de l’extension des possibilités de délégation dans les CCAS ?

    29/08/18
    Le centre communal d'action sociale, créé dans toute commune de 1 500 habitants ou plus, a pour mission d'animer une action générale de prévention et de développement social dans la commune, en liaison étroite avec les institutions publiques et privées, et de participer à l'instruction des demandes d'aide sociale.
  • Acheteur public

    Le nouveau RGPD et ses incidences sur les marchés et plus précisément sur les acheteurs publics

    09/07/18
    Le règlement général sur la protection des données (RGPD - n° 2016/679), ou « RGPD », est entré en application le 25 mai 2018 dans l'ensemble de l'Union européenne.
  • Tous les articles juridiques