Personnels de l'Éducation nationale et dispositions liées à l'évolution de l'épidémie de Covid-19

Santé et sécurité au travail

Deux semaines après la rentrée, une circulaire du 14 septembre 2020 applique dans l’Éducation nationale la circulaire du 1er septembre relatives aux mesures à prendre en raison de l’évolution de l’épidémie du Covid-19.

Le texte précise que pour les personnes à risque (définies de façon restrictive par le décret n° 2020-1098 du 29 août 2020) l’administration a le choix entre le télétravail ou l’autorisation spéciale d’absence (ASA). Pour les autres personnes vulnérables – au sens du décret du 29 août 2020 – elles sont en télétravail ou en présentiel avec masque ffp2 fourni par l’administration. Cette situation concerne particulièrement les enseignants. Leurs horaires peuvent être aménagés pour éviter les transports en heure de pointe. Les personnels en isolement exercent en télétravail ou bénéficient d’une ASA. Les parents d’enfant malade ou isolé sont en télétravail ou en ASA. Dans le cas de contre indication du port du masque, les personnels sont en télétravail ou en congé maladie ordinaire.

 

Texte de référence : Circulaire du 14 septembre 2020 relative à la gestion des personnels et aux modalités d’application au sein du ministère de l’Éducation nationale, de la jeunesse et des sports des dispositions prises pour la fonction publique en raison de l’évolution de l’épidémie de Covid-19

L'analyse des spécialistes

  • Pouvoirs des préfets en matière de lutte contre l'artificialisation des sols : que prévoit la circulaire du 24 août 2020 ? Urbanisme

    Pouvoirs des préfets en matière de lutte contre l’artificialisation des sols : que prévoit la circulaire du 24 août 2020 ?

    18/09/20
    La circulaire du 24 août 20201 prise par le Premier ministre rappelle le rôle des préfets en matière d'aménagement commercial dans le cadre de la lutte contre l'artificialisation des sols.
  • Insultes et agressions envers des élus locaux : que prévoit la circulaire “Dupont-Moretti” ? Élus

    Insultes et agressions envers des élus locaux : que prévoit la circulaire “Dupont-Moretti” ?

    11/09/20
    La circulaire relative au traitement judiciaire des infractions commises à l’encontre des personnes investies d’un mandat électif et au renforcement du suivi judiciaire des affaires pénales les concernant, dite « Dupont-Moretti », en date du 7 septembre 2020, renforce les protections des élus locaux dans un contexte où plusieurs maires ont été agressés cet été.
  • Urbanisme : la planification territoriale, un nouveau cadre juridique pour les schémas de cohérence territoriale Urbanisme

    Urbanisme : la planification territoriale, un nouveau cadre juridique pour les schémas de cohérence territoriale

    27/07/20
    Deux ordonnances, prises en application de la loi Élan de 2018, ont été publiées le 18 juin 2020 afin de simplifier la planification territoriale.
  • Tous les articles juridiques