Mobilité entre les fonctions publiques : emplois de chefs de service et de sous-directeurs des administrations de l'État

Statut

Les emplois de chefs de service et de sous-directeurs des administrations de l’État peuvent être pourvus par des fonctionnaires appartenant à un cadre d’emplois relevant de la catégorie A.

Il s’agit des fonctionnaires appartenant à un cadre d’emplois relevant de la catégorie A dont l’indice terminal est au moins égal à la hors-échelle B et justifiant d’une durée minimum de services effectifs de six, huit ou dix ans selon le groupe d’emplois accomplis dans un ou plusieurs des cadres d’emplois auxquels ils appartiennent. Les services accomplis sur des emplois comparables sont également pris en compte.

Le décret n° 2012-32 du 9 janvier 2012 relatif aux emplois de chef de service et de sous-directeur des administrations de l’État entre en vigueur pour chaque administration à compter de la publication de l’arrêté fixant le classement des emplois par groupes et au plus tard le 1er janvier 2013, date de l’abrogation du décret n° 55-1226 du 19 septembre 1955.

L'analyse des spécialistes

  • Quelle indemnité de départ volontaire (IDV) pour les fonctionnaires en 2021 ? Fonction publique

    Quelle indemnité de départ volontaire (IDV) pour les fonctionnaires en 2021 ?

    14/01/21
    À l'heure de l'expérimentation de la rupture conventionnelle dans la fonction publique, est-ce qu'un fonctionnaire1, désireux de quitter la fonction publique, conserve un grand intérêt à demander une indemnité de départ volontaire (IDV) ?
  • Chômage et rupture conventionnelle dans la fonction publique territoriale, où en est-on ? Fonction publique

    Chômage et rupture conventionnelle dans la fonction publique territoriale, où en est-on ?

    18/12/20
    La loi du 6 août 2019 et deux décrets pris le 31 décembre 2019 ont instauré la rupture conventionnelle, comme mode de départ d’un agent public. Si ce dernier accepte ce mode de rupture, il pourra bénéficier de l'allocation chômage. Beaucoup d’incertitudes demeurent aujourd’hui sur la mise en place de ce dispositif.
  • Fermeture des stations de ski : décryptage d’une interdiction qui passe mal Administration

    Fermeture des stations de ski : décryptage d’une interdiction qui passe mal

    14/12/20
    Deux semaines après l’annonce du gouvernement, le Conseil d’État confirme la fermeture des remontées mécaniques à Noël. Mais qu’en est-il des stations de ski ?
  • Tous les articles juridiques