Précarité : le projet de loi examiné au Sénat fin janvier

Statut

Le Sénat examinera fin janvier le projet de loi visant à réduire la précarité vécue par une partie des 891.000 contractuels de la Fonction publique, indique vendredi l’ordre du jour de la chambre haute.

Présenté en septembre en Conseil des ministres, le texte, qui doit faire l’objet d’une procédure d’urgence (un seul examen par chambre), devait initialement être examiné à l’automne par le Parlement. Ce retard dans son examen faisait craindre qu’il ne puisse être adopté avant la fin de la session parlementaire fin février.

Il est finalement inscrit à l’ordre du jour du Sénat les 25 et 26 janvier, et devra ensuite être soumis à l’examen des députés. Le texte découle d’un accord signé le 31 mars par six syndicats (CGT, CFDT, FO, Unsa, CFTC et CFE-CGC). Il doit déboucher sur 40 à 50.000 titularisations et des contrats à durée indéterminée pour 100.000 agents actuellement en CDD, dans les trois versants de la Fonction publique (Etat, territoriale et hospitalière) qui emploie 5,3 millions d’agents au total.

« Cette inscription à l’ordre du jour du Sénat est une bonne nouvelle pour les agents contractuels », a commenté le ministre de la Fonction publique François Sauvadet, qui avait assuré la semaine dernière que la procédure d’examen serait engagée rapidement « pour garantir une adoption définitive avant la fin de la législature ».

« En concluant laccord du 31 mars 2011 avec les partenaires sociaux, le gouvernement sétait engagé à ce que celui-ci trouve dans les meilleurs délais une traduction législative. La parole donnée sera respectée, les engagements seront tenus », avait indiqué le ministre.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2011

L'analyse des spécialistes

  • La rupture conventionnelle sera-t-elle bientôt possible dans la fonction publique ? Fonction publique

    La rupture conventionnelle sera-t-elle bientôt possible dans la fonction publique ?

    15/03/19
    Après une année de concertation, le Gouvernement a présenté, le 13 février 2019, le projet de loi de transformation de la fonction publique, qu'il entend désormais déposer au Parlement. Ce projet de loi vise à transformer en profondeur la fonction publique, en la rendant « plus agile, plus ouverte et plus attractive, avec des services publics plus efficaces et au plus près des territoires ».
  • Les leviers juridiques de la procédure d'abandon manifeste Urbanisme

    Les leviers juridiques de la procédure d’abandon manifeste

    26/02/19
    La procédure en état d’abandon manifeste est aujourd'hui engagée à l'initiative du maire de la commune. Avant l'intervention de la loi du 7 août 2015 portant nouvelle organisation territoriale de la République, le maire agissait uniquement à la demande du conseil municipal. La modification de l'article L. 2243-1 du CGCT à ce sujet a permis de simplifier et d'accélérer la procédure. Cet outil peut se révéler intéressant pour obtenir du foncier nécessaire aux opérations d'aménagement des collectivités.
  • La performance au cœur de la commande publique Commande publique

    La performance au cœur de la commande publique

    19/02/19
    Le marché public global de performance est défini, au sens de l’article 34 de l’ordonnance n° 2015-899 du 23 juillet 2015 relative aux marchés publics, comme un contrat global qui permet d’associer plusieurs prestations - l'exploitation ou la maintenance à la réalisation ou à la conception-réalisation de prestations - dans un objectif de performance chiffré.
  • Tous les articles juridiques