Revalorisation indiciaire

Statut

Le décret n° 2014-1669 du 29 décembre 2014 modifie le décret n° 2009-1322 du 27 octobre 2009 et fixe l’échelonnement indiciaire applicable à certains corps et emplois relevant de la direction générale de l’aviation civile.

L’article 3 du texte réglementaire prévoit que les fonctionnaires de catégorie A ou de niveau équivalent dont l’indice brut terminal est au moins égal à l’indice brut 966, comptant au moins trois ans de services effectifs dans un grade d’avancement de leur corps ou cadre d’emplois et qui ont atteint un échelon doté d’un indice au moins égal à 712 peuvent être nommés conseiller d’administration civile.
 

Texte de référence : Décret n° 2014-1667 du 29 décembre 2014 relatif à l’emploi de conseiller d’administration de l’aviation civile

L'analyse des spécialistes

  • Quelle expérimentation par les collectivités locales du recours au financement participatif obligataire ? Finances locales

    Quelle expérimentation par les collectivités locales du recours au financement participatif obligataire ?

    20/10/21
    Pendant une période de trois années, les collectivités territoriales pourront recourir à des obligations pour tous leurs projets de financement participatif.
  • Vers une modification du financement de la rupture conventionnelle dans la fonction publique territoriale ? Fonction publique

    Vers une modification du financement de la rupture conventionnelle dans la fonction publique territoriale ?

    12/10/21
    Les collectivités territoriales doivent non seulement supporter à la fois le coût de l'indemnité spécifique de rupture conventionnelle, mais aussi celui de l'indemnisation chômage de l'agent. Or, malgré les difficultés de recourir à la rupture conventionnelle, à ce jour, le Gouvernement n'envisage pas de modifier les modalités de financement de la rupture conventionnelle.
  • Comment améliorer l’articulation des compétences entre l’État et les collectivités territoriales en cas d’état d’urgence Sécurité

    Comment améliorer l’articulation des compétences entre l’État et les collectivités territoriales en cas d’état d’urgence

    05/10/21
    Dans son rapport d'étude annuelle intitulé « les états d'urgence : la démocratie sous contraintes », le Conseil d'État émet deux propositions pour améliorer l'articulation des compétences entre l'État et les collectivités territoriales afin de mettre en œuvre les états d'urgence.
  • Tous les articles juridiques