Directives européennes : du changement dans l'air

Achats

Le 27 octobre, la Commission européenne a présenté ses priorités stratégiques pour 2011…

Son programme de travail prévoit la « modernisation » des directives 2004/17 et 2004/18 sur les marchés publics à l’horizon du troisième trimestre de l’année prochaine. Bruxelles planchera également sur les contrats de concession.

Le secteur de la commande publique pèse 2000 milliards d’euros, soit 17 % du PIB de l’Union. Mais régulièrement il est reproché aux procédures de marchés publics d’être coûteuses, longues et complexes. C’est ce contexte qui pousse aujourd’hui la Commission européenne à vouloir optimiser le cadre législatif. Objectif : réduire le coût des transactions et les charges administratives tout en ayant des achats efficaces.

Avec ces réflexions, la commission Barroso poursuit un second objectif : utiliser les marchés publics pour soutenir la stratégie européenne pour 2020 en matière d’environnement, de questions sociales et d’innovation. Mais la méthode se veut prudente car « ces deux objectifs pourraient être contradictoires » dans certains cas.

Parallèlement, la commission prévoit de présenter une recommandation sur les standards de sécurité sur les échanges électroniques dans les marchés au cours du second trimestre 2011.

Quant aux concessions, elles sont aujourd’hui seulement soumises au Traité sur l’Union. Les États membres ont chacun leur vision de ce type de contrat. Le temps est donc venu pour agir selon la Commission afin d’améliorer la transparence et l’égal accès à ces contrats. Premiers résultats attendus lors du premier trimestre 2011.

Bénédicte Rallu

Source Internet :

L'analyse des spécialistes

  • Dispositions transitoires concernant les réunions des organes délibérants des collectivité locales : que dit le projet de loi ? Élus

    Crise sanitaire : prolongement des mesures dérogatoires relatives aux réunions des organes délibérants des collectivités locales

    24/09/20
    Le projet de loi prorogeant le régime transitoire institué à la sortie de l'état d'urgence sanitaire déposé par le gouvernement était initialement muet sur les mesures concernant le fonctionnement des assemblées délibérantes des collectivités et de leurs établissements publics. Le texte de la Commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l'administration générale de la République1 précise les conditions de tenue des réunions des organes délibérants jusqu'au 1er avril 2021.
  • Pouvoirs des préfets en matière de lutte contre l'artificialisation des sols : que prévoit la circulaire du 24 août 2020 ? Urbanisme

    Pouvoirs des préfets en matière de lutte contre l’artificialisation des sols : que prévoit la circulaire du 24 août 2020 ?

    18/09/20
    La circulaire du 24 août 20201 prise par le Premier ministre rappelle le rôle des préfets en matière d'aménagement commercial dans le cadre de la lutte contre l'artificialisation des sols.
  • Insultes et agressions envers des élus locaux : que prévoit la circulaire “Dupont-Moretti” ? Élus

    Insultes et agressions envers des élus locaux : que prévoit la circulaire “Dupont-Moretti” ?

    11/09/20
    La circulaire relative au traitement judiciaire des infractions commises à l’encontre des personnes investies d’un mandat électif et au renforcement du suivi judiciaire des affaires pénales les concernant, dite « Dupont-Moretti », en date du 7 septembre 2020, renforce les protections des élus locaux dans un contexte où plusieurs maires ont été agressés cet été.
  • Tous les articles juridiques