Régulation de la concurrence : la DGCCRF fait le bilan !

Achats

En 2009, plus de 100 000 contrôles ont été effectués par la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF)…

 

Hervé Novelli, secrétaire d’État chargé du Commerce, de l’Artisanat, des Petites et moyennes entreprises, du Tourisme, des Services et de la Consommation, a présenté, hier, le bilan d’activité 2009 de la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF).

En 2009, 118 360 contrôles ont été effectués pour réguler la concurrence des marchés (lutte contre les pratiques anticoncurrentielles : les ententes, les abus de pouvoir ; contre les pratiques restrictives de la concurrence entre professionnels et, enfin, la contrefaçon).

La régulation concurrentielle des marchés est effectuée par les brigades créées en juin 2009. Cette brigade a mené, depuis sa création, 31 enquêtes nationales ou régionales.

Les suites données à ces contrôles sont, sur le plan civil, 61 contentieux civils actuellement en cours « dont 9 assignations lancées sur la base d’un déséquilibre significatif », affirme la DGCCRF. En 2009, 4,5 millions d’euros d’amendes ont été payés soit trois fois plus qu’en 2008. Sur le plan pénal, 377 procès-verbaux ont été établis. 157 ont donné lieu à un jugement, 193 ont été réglés sous forme de transaction, plus de 2 millions d’euros d’amendes ont été versés.

Concernant la réduction des délais de paiement, la DGCCRF estime que 89 % des transactions contrôlés étaient conformes en 2009. 300 rappels de réglementation ont été effectués et 26 procès verbaux dressés.

Valérie Siddahchetty

Texte de référence :

Téléchargez le document au format pdf DGCCRF, bilan de l’activité 2009

 

L'analyse des spécialistes

  • Rupture conventionnelle dans la fonction publique : les précisions de la décision n°2020-860 QPC Fonction publique

    Rupture conventionnelle dans la fonction publique: les précisions de la décision n°2020-860 QPC

    21/10/20
    En rappelant que la rupture conventionnelle « ne peut être imposée par l'une ou l'autre des parties », dans sa décision n° 2020-860 QPC, le Conseil constitutionnel souligne la nature contractuelle de cette procédure et affirme que tout fonctionnaire peut alors être assisté par l'organisation syndicale de son choix, qu'elle soit représentative ou non.
  • Quelle CDIsation des agents contractuels dans la fonction publique territoriale ? Statut

    Quelle “CDIsation” des agents contractuels dans la fonction publique territoriale ?

    19/10/20
    Le droit de la fonction publique reconnait le principe du recours aux contrats à durée indéterminée (CDI) et autorise le recrutement de contractuels sur des postes permanents. Depuis la moitié des années 2000, il y a eu une multiplication des agents contractuels à durée indéterminée, ce qui constitue une exception au principe d'exclusivité de l'occupation des emplois publics permanents par des fonctionnaires. La loi du 6 août 2019 relative à la transformation de la fonction publique et le décret n° 2019-1414 du 19 décembre 2019 renforcent cette tendance dans la fonction publique territoriale.
  • Eau et assainissement, quel avenir pour les syndicats infra-communautaires après le 30 septembre 2020 ? Intercommunalité

    Eau et assainissement, quel avenir pour les syndicats infra-communautaires après le 30 septembre 2020 ?

    02/10/20
    Au 1er octobre 2020, le sort des syndicats de communes exerçant cette compétence à la date du transfert de la compétence à une communauté de communes ou communauté d'agglomération semble partiellement scellé.
  • Tous les articles juridiques