Un pas de plus vers la communauté européenne d’Alsace en Conseil des ministres

Administration

La création de la collectivité européenne d’Alsace (CEA), prévue le 1er janvier 2021 avec la fusion des départements du Haut-Rhin et du Bas-Rhin, a franchi mercredi 28 octobre 2020 « une étape importante » avec la présentation de plusieurs ordonnances en Conseil des ministres, a annoncé le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal.

« Très attendue », la CEA « est le fruit de plusieurs années de dialogue entre les élus, les Alsaciens et l’État » et « c’est donc une étape importante pour ce territoire » et « pour notre pays », a souligné Gabriel Attal lors de son compte-rendu hebdomadaire du Conseil des ministres.

Une première ordonnance présentée par la ministre de la Cohésion des Territoires Jacqueline Gourault est relative à « diverses mesures institutionnelles » liées à la création de cette collectivité, selon le compte-rendu officiel du conseil.

Elle est complétée par une seconde ordonnance qui précise les règles budgétaires, financières, fiscales et comptables qui s’appliqueront à la CEA.

La création de cette collectivité répond à une revendication de nombreux Alsaciens qui jugeaient leur identité diluée dans la région Grand Est, issue du redécoupage régional de 2015.

Outre la coopération transfrontalière avec l’Allemagne et la Suisse, la CEA bénéficiera de compétences en matière de bilinguisme français-allemand, de tourisme ou d’infrastructures routières.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2020

Posté le par

Recommander cet article