Concessions d’autoroutes : des règles de publicité spécifiques

Concurrence

Le 30 septembre 2009, le Conseil d’État a rendu un arrêt qui précise la nature des sociétés privées concessionnaires d’autoroutes et la compétence du juge des référés précontractuels.

Les sociétés concessionnaires d’autoroutes à capitaux purement privés sont désormais classées dans la catégorie des personnes soumises à la loi du 3 janvier 1991 sur la transparence. « Au vu de la nature du contrôle exercé sur leur gestion par l’État
», elles « ne peuvent être regardées comme des pouvoirs adjudicateurs […] au sens de l’article 3 de l’ordonnance du 6 juin 2005
», estime-t-il dans sa décision.

Aussi, lorsque ces sociétés passent des marchés de travaux (bâtiment et génie civil), elles doivent respecter les règles prescrites dans la législation sur la transparence. Dans ses articles 9, 10 et 11, la loi fixe un seuil de 4,984 millions d’euros (arrêté du 9 février 1994 pris en application de la loi du 3 janvier 1991) au-delà duquel des mesures de publicité (mais non de concurrence) sont obligatoires. En deçà, le concessionnaire est libre. Autre effet, le juge des référés précontractuels n’est compétent que pour connaître des litiges relatifs à des marchés dont le montant est supérieur à ce seuil.

Conseil d’État, 30 septembre 2009,
Société des Autoroutes Rhône-Alpes, req. n° 326424.

L'analyse des spécialistes

  • Infléchissement du transfert des compétences eau et assainissement voulu par la loi NOTRe Intercommunalité

    Infléchissement du transfert des compétences eau et assainissement voulu par la loi NOTRe : quelles conséquences ?

    04/01/18
    La loi n° 2015-991 du 7 août 2015 portant Nouvelle Organisation Territoriale pour la République (dite loi « NOTRe ») attribue, à titre obligatoire, les compétences « eau » et « assainissement » aux communautés de communes et aux communautés d’agglomération, à compter du 1er janvier 2020.
  • Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public Urbanisme

    Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public

    12/12/17
    La gestion du patrimoine immobilier des collectivités publiques est un sujet aussi complexe que sensible. Retours sur les principaux points établis par l'ordonnance n° 2017-562 du 19 avril 2017.
  • Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017 Concurrence

    Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017

    06/12/17
    Depuis le 1er juillet 2017, les gestionnaires du domaine public sont obligés de mettre en œuvre des procédures transparentes et non discriminatoires avant d’autoriser une personne à occuper le domaine public.
  • Tous les articles juridiques