Menu actualité

Thématiques

Faut-il s’inquiéter de l’ouverture à la concurrence du service du contrôle de la qualité de l’eau potable ?

Mise en concurrence

Publiée le 13/03/14 par

Désormais, qu’elles soient réalisées par des laboratoires publics ou privés, les prestations de prélèvements et d’analyses réalisées dans le cadre du contrôle sanitaire des eaux sont soumises au code des marchés publics.

Les laboratoires privés et/ou publics doivent apporter des garanties notamment en termes d’organisation (moyens humains et techniques) et de compétences (accréditation préalable délivrée par le comité français d’accréditation). Il n’est pas possible d’introduire un critère de proximité géographique du titulaire du marché public du contrôle sanitaire des eaux, motivée notamment par le souci de la qualité et la fiabilité des analyses.

Référence :