Annulation d'un licenciement disproportionné

Droits et obligations

L’arrêt de la Cour administrative d’appel de Paris en date du 10 avril 2018 est relatif à l’annulation d’un licenciement disproportionné dans le cadre d’une procédure disciplinaire.

L’arrêt illustre le contrôle effectué par le juge du fond sur les sanctions disciplinaires infligées aux agents publics. La Cour se prononce sur la qualification juridique des faites reprochés à la personne en cause et sur la proportionnalité de la sanction retenue par l’autorité hiérarchique à la gravité des fautes imputées à l’intéressée. La Cour administrative d’appel de Paris annule le licenciement abusif d’un agent public contractuel en raison de la disproportion constatée entre la faute commise et la sanction prononcée.

 

Texte de référence : Cour administrative d’appel de Paris, 4e chambre, 10 avril 2018, n° 16PA01315, Inédit au recueil Lebon

L'analyse des spécialistes

  • Les 10’ juridiques avec Landot & associés #12 Intercommunalité

    Les 10’ juridiques avec Landot & associés #12

    16/12/19
    WEKA et le cabinet Landot et associés vous donnent rendez-vous tous les 15 jours pour analyser l’essentiel de l’actualité juridique du monde territorial : l’expertise en 10 minutes au plus proche de vos besoins.
  • Projet de loi Engagement et proximité : le repositionnement des communes dans les intercommunalités Intercommunalité

    Projet de loi Engagement et proximité : le repositionnement des communes dans les intercommunalités

    04/12/19
    Présenté en Conseil des ministres le 17 juillet 2019, le projet de loi relatif à l'engagement dans la vie locale et à la proximité de l'action publique, après avoir été largement modifié par le Sénat en première lecture, vient d'être adopté par l'Assemblée nationale le 26 novembre dernier. La commission mixte paritaire prévue entre le 10 et le 12 décembre devrait permettre une approbation d'ici la fin de l'année de ce projet dont l'objectif est de retisser le lien entre l'État et les élus locaux, particulièrement les maires qui se sont considérés malmenés depuis l'adoption de la loi NOTRe.
  • Les droits nouveaux des élus locaux dans le projet de loi « Engagement et proximité » Élus

    Les droits nouveaux des élus locaux dans le projet de loi Engagement et proximité

    03/12/19
    Le projet de loi relatif à l’engagement dans la vie locale et à la proximité de l’action publique, largement modifié par le Sénat en première lecture, a été adopté par l’Assemblée nationale le 26 novembre 2019. Une commission mixte paritaire est prévue entre le 10 et le 12 décembre prochains.
  • Tous les articles juridiques