Menu actualité

Thématiques

École inclusive : la préparation de la rentrée scolaire 2022

Publié le 8 août 2022 à 11h00 - par

En vue de la prochaine rentrée scolaire, le Comité national de suivi de l’école inclusive s’est réuni fin juillet 2022.

École inclusive : la préparation de la rentrée scolaire 2022

Le Comité national de suivi de l’école inclusive (CNSEI) s’est réuni le 25 juillet 2022, sous la présidence du ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, du ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées et de la ministre déléguée chargée des Personnes handicapées. Objectif : échanger, à la fois, sur l’année scolaire écoulée et sur la préparation de la rentrée scolaire 2022. Pap Ndiaye, Jean-Christophe Combe et Geneviève Darrieussecq ont rappelé « leur engagement à renforcer encore l’accessibilité de l’école et à garantir à tous les élèves l’accès au savoir, à la connaissance et aux apprentissages. » Au cours du comité, les ministres ont défini les priorités suivantes.

La situation des accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH)

Les conditions de travail des AESH constituent « une préoccupation du Gouvernement », ont insisté Pap Ndiaye, Jean-Christophe Combe et Geneviève Darrieussecq. Près de 120 000 AESH ont été mobilisés pour permettre la scolarisation en milieu ordinaire de près de 410 000 enfants en situation de handicap à la rentrée scolaire en 2021. Ceux-ci devraient être plus de 430 000 dans les établissements scolaires à la rentrée 2022. Pour accueillir et accompagner ces élèves en situation de handicap, il y aura 4 000 emplois d’AESH de plus à la prochaine rentrée.

Par ailleurs, des mesures ont été prises pour améliorer la situation économique des AESH, réduire leur précarité, stabiliser leur situation et rendre ce métier plus attractif, ont précisé les trois ministres. Un travail sera mené, en lien avec les collectivités territoriales, pour permettre à celles et ceux qui le souhaitent d’aller vers un temps de travail plein, ont-ils annoncé.

La coopération entre les acteurs

Une coopération étroite entre le secteur scolaire et le secteur médico-social est déjà en œuvre partout sur le territoire pour faciliter l’accès à l’école des élèves, estiment les ministres. Ils ont néanmoins réaffirmé leur volonté de conforter cette coopération. Ainsi, une feuille de route partagée entre le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse et le ministère des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées a été élaborée. Avec trois objectifs :

  • Renforcer les espaces de concertation au niveau national et mieux piloter l’action sur les territoires : appuyer les comités départementaux de suivi de l’école inclusive (CDSEI) et permettre aux acteurs de chaque territoire de trouver une réponse pour que les différents dispositifs répondent à chaque besoin particulier ;
  • Garantir l’adaptation des projets personnalisés de scolarisation ;
  • Poursuivre les actions de formation des personnels.

De plus, seront créés à la rentrée 2022 :

  • 303 nouveaux dispositifs d’unités localisées pour l’inclusion scolaire (ULIS), portant leur nombre total à 10 272.
  • Pour poursuivre les objectifs de la Stratégie nationale autisme et troubles du neuro développement, 84 nouveaux dispositifs pour les enfants avec troubles du spectre de l’autisme (TSA) en maternelle comme à l’école élémentaire : unités d’enseignement en maternelle autisme (UEMA), unités d’enseignement en élémentaire autisme (UEEA).
  • Des unités d’enseignement pour les enfants polyhandicapés.

Le dialogue avec les familles

Un numéro vert unique qui permet de joindre une cellule départementale ou nationale est à disposition des familles : 0 805 805 110. Ce numéro a permis à la seule cellule nationale de traiter plus de 4 000 situations cette année. Il est actif toute l’année, y compris durant la période estivale, ont rappelé les ministres.

Les élèves bénéficieront à la rentrée d’un entretien d’accueil entre les familles, l’enseignant et, le cas échéant, l’AESH, afin d’échanger sur les modalités de scolarisation mises en œuvre pour l’année scolaire.

Un livret numérique parcours inclusif a été mis en place afin d’améliorer les liens entre les acteurs de l’accompagnement de l’élève.