Le regard bienveillant des Français sur les cantines scolaires

Éducation

Pour près des deux tiers des parents, la qualité des repas servis dans les cantines scolaires s’est améliorée depuis 10 ans.

Réalisée du 24 au 29 juin 2021, une étude Elabe pour Sodexo permet d’éclairer le regard porté par les Français et les parents sur les cantines scolaires. Battant en brèche les idées reçues, ses résultats, publiés fin septembre, révèlent que la majorité des personnes interrogées souligne l’amélioration de la qualité des services proposés. Ainsi, près des deux tiers (63 %) des parents d’enfants mangeant à la cantine jugent que la qualité des repas servis s’est améliorée depuis 10 ans. Moins d’un sur cinq (18 %) pense l’inverse. Plus d’un tiers (37 %) des parents reconnaissent même que leurs enfants mangent plus équilibré à la cantine qu’à la maison !

Les parents d’enfants mangeant à la cantine se montrent très attentifs à l’équilibre nutritionnel et à la qualité alimentaire, ainsi qu’à l’hygiène. Avant même le prix des repas, les aspects les plus importants sont donc, selon eux :

Les parents sont moins sourcilleux sur les quantités servies, l’information auprès des parents ou l’offre de plats alternatifs.

Au-delà de sa contribution à l’équilibre nutritionnel des enfants, « la cantine est perçue comme jouant un rôle éducatif et social majeur », observent les auteurs de l’étude. De fait, pour trois quarts des parents d’enfants mangeant à la cantine, la restauration scolaire a, aujourd’hui, un impact fort sur :

  • L’accès pour tous à une alimentation saine, quels que soient les revenus des parents,
  • Le développement de l’autonomie chez les enfants,
  • La satisfaction quotidienne des besoins nutritionnels des enfants.

Pour les deux tiers d’entre eux, la restauration scolaire a également un fort impact sur :

  • L’éducation des enfants au bien-manger,
  • Le brassage social et culturel,
  • La découverte de nouvelles saveurs.

Enfin, l’étude Elabe confirme les fortes attentes des parents en matière d’approvisionnement local. Les partenariats avec les producteurs locaux sont plébiscités. C’est l’initiative jugée la plus importante par la quasi totalité (96 %) des parents interrogés.

Posté le par

Recommander cet article