DGCCRF : des variations de prix proches de zéro pour janvier 2010

Exécution des marchés

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) publie les résultats de son observation des prix et des marges pour janvier 2010.

D’après l’Observatoire des prix et des marges de la DGCCRF, au mois de janvier 2010, les variations mensuelles des prix sont de + 0,02 %, d’après l’indicateur de la société IRI (prix à la demande). La décroissance annuelle est de – 0,15 % pour le quatrième mois consécutif. Sur un an, le poste crèmerie (tous produits) reste le plus déflationniste (- 2,40 %).

L’indicateur d’ensemble « Nielsen-LSA » d’évolution des prix de l’offre (qui mesure l’évolution des prix des grandes et moyennes surfaces) connaît un taux de glissement annuel de + 0,11 %, soit légèrement supérieur à celui de décembre 2009 (+ 0,06 %).

L’Observatoire des prix et des marges reprend également les indicateurs de l’Insee. L’indice des produits agricoles à la production (IPPAP) met en évidence la baisse constante des prix du blé tendre, du blé dur et du maïs avec une baisse plus importante pour le blé dur (l’indice passe de 220 à 130 entre 2008 et 2009). Concernant le lait, le bétail et la volaille, les prix sont également en chute depuis 2008. Le prix moyen du lait en 2009 est revenu à son niveau de 2005.

Valérie Siddahchetty

Source : Rapport de l’Observatoire des prix et des marges de la DGCCRF

L'analyse des spécialistes

  • Épidémie de Covid-19 : que dit l'ordonnance visant à assurer la continuité du fonctionnement des institutions locales ? Élus

    Épidémie de Covid-19 : que dit l’ordonnance visant à assurer la continuité du fonctionnement des institutions locales ?

    03/04/20
    Prise en application de l'article 11 de la loi n° 2020-290 du 23 mars 2020 d'urgence pour faire face à l'épidémie de Covid-19 , l'ordonnance n° 2020-391 du 1er avril 2020 s'applique à l'ensemble des collectivités territoriales et à leurs groupements.
  • Que dit l'ordonnance du 25 mars 2020 sur la dérogation au principe de la responsabilité personnelle et pécuniaire des comptables publics durant l'épidémie de Covid-19 ? Finances locales

    Que dit l’ordonnance du 25 mars 2020 sur la dérogation au principe de la responsabilité personnelle et pécuniaire des comptables publics durant l’épidémie de Covid-19 ?

    31/03/20
    Prise en application du h du 1° du I de l'article 11 de la loi n° 2020-290 du 23 mars 2020 d'urgence pour faire face à l'épidémie de Covid-19, l'ordonnance n° 2020-326 du 25 mars 2020 précise les modalités dans lesquelles il pourra être temporairement dérogé au principe de la responsabilité personnelle et pécuniaire des comptables publics.
  • Mesures de continuité budgétaire, financière et fiscale des communes et des intercommunalités afin de faire face aux conséquences de l'épidémie de Covid-19 Finances locales

    Mesures de continuité budgétaire, financière et fiscale des communes et des intercommunalités afin de faire face aux conséquences de l’épidémie de Covid-19

    26/03/20
    L'ordonnance n° 2020-330 du 25 mars 2020 vise à permettre aux collectivités territoriales et aux établissements publics locaux non seulement de financer l'exercice de leurs compétences, mais également d'assurer le maintien des services publics et la rémunération des agents publics qu'elles emploient.
  • Tous les articles juridiques