La conservation du domaine forestier justifie une résiliation pour motif d’intérêt général

Exécution des marchés

Un motif tendant à assurer la bonne conservation du domaine forestier et la sécurité des usagers est un motif d’intérêt général justifiant la résiliation anticipée d’une convention d’occupation du domaine public.

Le contrat portait sur l’’exploitation d’un parcours en hauteur de type « accrobranches ». Selon un rapport d’expertise, un quart des arbres du parcours se sont mal conservés ou déformés. L’impératif de conservation du domaine forestier justifiant la résiliation, le juge administratif rejette la demande indemnitaire du titulaire de la convention.

 

Texte de référence : CAA de Versailles, 2e chambre, 23 novembre 2017, n° 16VE00354, Inédit au recueil Lebon

L'analyse des spécialistes

  • Second tour des élections municipales et procurations Élus

    Second tour des élections municipales et procurations

    23/06/20
    L'actualité récente relative au second tour des élections municipales, notamment les articles dans la presse faisant état de manœuvres frauduleuses en ce qui concerne l'établissement des procurations, a relégué en arrière-plan deux textes récents qui assouplissent les conditions des procurations pour lutter contre l'abstention. Toutefois, une vigilance sera nécessaire pour garantir la sincérité du scrutin.
  • La constitutionnalité de la loi du 23 mars 2020 Élus

    La constitutionnalité de la loi du 23 mars 2020

    18/06/20
    La loi du 23 mars 2020 a maintenu le premier tour du 15 mars 2020 et reporté le second tour des élections municipales. Dans une décision n° 2020-849 QPC du 17 juin 2020 M. Daniel D. et autres, le Conseil constitutionnel a jugé que cette loi est conforme à la Constitution1.
  • Le renouvellement progressif des conseils d'administration des CCAS Élus

    Élections municipales et renouvellement progressif des conseils d’administration des CCAS

    12/06/20
    La composition des conseils d'administration des CCAS dépend en partie de l'élection des conseillers municipaux. La désignation des membres du conseil d'administration est perturbée en raison des perturbations liées à l'épidémie du Covid-19. Les conseils d'administration désignés pour la période 2014-2020 demeurent en place tant que les élections municipales ne sont pas terminées.
  • Tous les articles juridiques