Un retard de livraison justifie la résiliation du marché

Exécution des marchés

En application du cahier des clauses administratives générales fourniture courantes et services, un retard de livraison justifie la résiliation du marché pour faute du titulaire.

Concernant la régularité de la résiliation, si, suite à une mise en demeure de l’acheteur, le titulaire propose un  programme actualisé de livraisons, qui ne fait l’objet d’aucune réserve du pouvoir adjudicateur, alors cette mise en demeure devient caduque pour prononcer la résiliation du marché aux torts. Par suite, en l’absence de notification d’une nouvelle mise en demeure portant sur l’exécution des prestations prévues par le nouveau calendrier de livraisons, la résiliation du marché litigieux doit être regardée comme ayant été prise à la suite d’une procédure irrégulière.

 

Texte de référence : Cour administrative d’appel de Nancy, 4e chambre, 25 février 2020, n° 19NC01316, Inédit au recueil Lebon

L'analyse des spécialistes

  • Maîtrise des dépenses de fonctionnement des collectivités locales : quel avenir pour les “contrats de Cahors” ? Finances locales

    Maîtrise des dépenses de fonctionnement des collectivités locales : quel avenir pour les “contrats de Cahors” ?

    12/05/21
    Est-ce qu'une deuxième vague de contractualisation triennale entre l'État et les collectivités territoriales peut reprendre sous la forme de « contrats de Cahors » ? Décryptage.
  • Quel avancement pour un agent en cas d’absence injustifiée ? Management

    Quel avancement pour un agent en cas d’absence injustifiée ?

    05/05/21
    Dans un arrêt en date du 1er avril 2021, la Cour administrative d'appel de Marseille a estimé que les absences injustifiées d'un agent le privent d'une inscription sur le tableau d'avancement.
  • Quels pouvoirs de police du maire dans la proposition de loi “Sécurité globale” ? Élus

    Quels pouvoirs de police du maire dans la proposition de loi “Sécurité globale” ?

    07/04/21
    Dans quelle mesure les pouvoirs de police du maire sont-ils renforcés après le vote par la commission mixte paritaire1 du texte de la proposition de loi pour une sécurité globale préservant les libertés qui prévoit d'expérimenter l'élargissement du domaine d'intervention de la police municipale sur la voie publique ?
  • Tous les articles juridiques